35 ème édition de la Fête du Livre à Saint-Etienne

La 35 ème édition de la Fête du Livre avait lieu du 15 au 17 octobre à Saint-Étienne. Cet événement littéraire, parrainé par Gilles Legardinier, a réuni 250 auteurs. Des lectures, des rencontres, des voyages, de la magie et surtout beaucoup de sourires étaient présents pendant tout le week-end.
e
Dans le cadre du 400 ème anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine, Emmanuel Macron, Président de la République avait pu rappeler, jeudi 17 juin, son ambition de mettre la lecture au cœur de la vie de tous les Français. En déclarant la lecture grande cause nationale, la majorité présidentielle s’engage à revitaliser la relation qu’entretiennent les jeunes générations avec le livre.

Un an après avoir été annulée à cause de la crise sanitaire, la fête du livre s’est déroulée du 15 au 17 octobre à Saint-Etienne. Les auteurs sont allés à la rencontre de leurs lecteurs avec bonheur. Quel plaisir de déambuler à Saint-Etienne en échangeant avec de nombreux écrivains.
e
“La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire.”
 Victor Hugo
Au sein de la tour Babel, plusieurs étudiantes Moldaves de l’Université Jean Monnet Saint-Etienne , nous ont fait partager de la poésie de leur pays durant la Fête du livre en présence de Christian Daudel, Consul honoraire de Moldavie à Saint-Etienne. Cette lecture était un moment d’échange et de générosité.
e
En tant que Président du groupe d’amitié France-Moldavie à l’Assemblée nationale, je remercie l’association « Les amis de Moldavie » en région Auvergne Rhône-Alpes de nous permettre de découvrir la culture Moldave en France.
ee
J’ai également eu le plaisir d’écouter un extrait de « J’ai trouvé », de Hovhannes Shiraz mise en lumière par le centre culturel arménien.
e
Puis, je me suis rendu à l’espace Boris Vian pour la mise en espace des textes de cet auteur par les les chœurs de l’opéra de Saint-Etienne. L’occasion de redécouvrir l’œuvre de cet écrivain, artiste aux multiples talents. Plus de 150 personnes ont fait le déplacement.
e
La crise sanitaire a effroyablement affecté le monde de la culture. L’État a apporté un soutien sans équivoque à l’ensemble des acteurs culturels avec budget de 3,8 milliards d’euros ( hors plan de relance).
f
🔍 Quelques chiffres 
f

Le budget de la culture (hors Plan de Relance) se répartit comme suit :

  • Un budget Patrimoines de 1 milliard d’euros
  • Le financement du programme Création à hauteur de 862 millions d’euros
  • Un programme Recherche culturelle & Culture scientifique : 590 millions d’euros
  • Un budget Presse et Médias de 289 millions d’euros
  • Le programme Livre et industries culturelles : 317 millions d’euros
  • Le programme Soutien aux politiques : 75 millions d’euros

Le Plan de Relance complète cette somme de 2 milliards d’euros au titre de son volet culturel (répartis en 1,6 milliard de crédits budgétaires sur deux ans et 400 millions d’euros au titre du plan d’investissement d’avenir mis en oeuvre sur 5 ans.)

Le Gouvernement se mobilise en faveur de la lecture.

« En lançant aujourd’hui cette grande cause nationale qu’est la lecture, ce que nous voulons faire, c’est véritablement mobiliser les enseignants, toutes les associations qui, depuis tant d’années, se battent sur ce sujet. Évidemment aussi nos bibliothécaires, nos libraires, nos éditeurs, nos écrivains, nos acteurs, nos diseurs, parce que lire, et en particulier lire à voix haute, doit être remis au cœur de l’engagement de toute la Nation ».

Emmanuel Macron, Président de la République 

➡️Le plan de relance soutient les bibliothèques des collectivités territoriales avec  40 millions d’euros

➡️ Le plan de relance 2021-2022 prévoit 7 millions d’euros pour l’opération Jeunes en Librairie, programme de sensibilisation à la chaîne du livre et à ses enjeux.

En tant que député de la Loire, j’ai soutenu la mise en place du Pass Culture et d’une plateforme professionnel pour aider le monde culturel.
f
➡️ Le Pass Culture se déploie sur l’ensemble du territoire notamment dans la Loire et devient accessible pour 800 000 jeunes âgés de 18 ans. Une web-application pour les jeunes sur laquelle ils disposent de 500€ (300€ à leurs 18 ans et 200€ répartis sur 4 ans depuis la classe de 3e) pendant 24 mois pour découvrir et réserver des offres culturelles de proximité.
e
« Aujourd’hui, 20 % des élèves maîtrisent mal les savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter et respecter autrui) à la sortie de l’école primaire. C’est la source d’une grande partie des inégalités que nous connaissons dans notre pays. Or, toutes les enquêtes le montrent : la lecture est la clé de la réussite. C’est pourquoi l’un des axes majeurs de grande cause nationale est dirigé vers la jeunesse. »
Roselyne Bachelot, Ministre de la Culture 
Au total les aides mobilisées dans le cadre de France Relance adressées à la culture atteignent 12,4 milliards d’euros.

Aujourd’hui la majorité présidentielle poursuit deux objectifs :
f
 1️⃣ Démocratiser la culture dans les territoires
 2️⃣ Promouvoir la richesse de notre culture
f