73e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945 : Se souvenir du sacrifice de ceux qui ont combattu pour notre liberté face à la barbarie

Mardi 8 mai,  j’ai participé à Saint-Etienne, aux côtés des anciens combattants, de nombreux élus et de représentants de la vie associative et civile aux cérémonies commémoratives du 73e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945. Un devoir de mémoire utile pour se souvenir du sacrifice des femmes et des hommes qui ont combattu pour notre liberté face à la barbarie

Le 8 mai 1945 le Général de Lattre de Tassigny signait, au nom de la France, à Berlin, la capitulation de l’Allemagne nazie.
Ainsi prenait fin en Europe la guerre la plus meurtrière de l’histoire de l’humanité. Plus de soixante millions de femmes et d’hommes, la moitié de civils, dont 6 millions du seul fait qu’ils étaient juifs, ont péri au cours de ce conflit mondial.

73 ans après, il nous appartient d’entretenir le flambeau du souvenir du 8 mai et de le transmettre à notre tour aux générations nouvelles pour que ne s’efface jamais de la mémoire des Hommes l’idée que la liberté et la paix sont des valeurs fragiles, toujours susceptibles d’être remises en cause par la folie des hommes et de leurs gouvernants.