76eme commémoration de la rafle du Vel d’hiv à Saint-Etienne et hommage aux Justes de France

J’ai participé, dimanche 22 juillet, à la 76eme commémoration de la rafle du Vel d’hiv du 16 juillet 1942 et d’hommage aux Justes de France, à Saint-Etienne, en présence de nombreux élus et représentants du monde associatif.

Plus de 10 000 juifs, dont un tiers d’enfants, ont été arrêtés à Paris, pour être déportés. Moins d’une centaine en reviendront. Cette opération, commanditée par le troisième Reich allemand, avec le soutien du gouvernement français de Vichy, reste gravée dans notre mémoire collective.

Ce matin, les autorités civiles, religieuses et militaires ont commémoré cette rafle, devant le mémorial érigé square Kennedy.

Une cérémonie qui prenait une dimension particulière avec l’entrée au panthéon de Simone VEIL « un modèle pour toute l’humanité».

Plus que jamais il est nécessaire que notre jeunesse sache tout ce qui s’est passé, qu’elle sache jusqu’où peuvent conduire les paroles de haine ou les propos racistes. C’est à la racine qu’il faut étouffer le mal avant qu’il ne s’insinue dans les consciences.

En fond, masquant presque le discours de Gérard LACROIX, Secrétaire général de la Préfecture, le bruit des trains à la gare de la Terrasse… Normal dans une gare qui vit. Sauf que ce bruit avait, aujourd’hui , quelque chose de troublant…