À la mémoire des Harkis : réparation, réconciliation, pardon

À Saint-Étienne, comme chaque 25 septembre, nous avons honoré la mémoire des Harkis.
d
Après les annonces d’Emmanuel Macron, Président de la République, le lundi 20 septembre, nous graverons dans le marbre législatif d’ici la fin de cette mandature notre reconnaissance et le pardon que nous leur devons.
d
La responsabilité de la France est un acte symbolique, qui fait avancer la paix des mémoires.

« Les Harkis ont prêté leur force, ont versé leur sang pour la France » Emmanuel Macron, Président de la République 
Lundi 20 septembre , Emmanuel Macron, Président de la République, a présidé une réception consacrée à la mémoire des Harkis. Il a rappelé comment, près de 60 ans après la fin de la guerre d’Algérie, notre Histoire est intrinsèquement liée.
d
Je me félicite des annonces du Président de la République Emmanuel Macron à l’égard des Harkis :
d
✅ la création d’un fonds de réparation
✅ un projet de loi de « reconnaissance et de réparation », un pas de plus pour graver le souvenir des Harkis dans la mémoire de notre République.
d
« J’assume pleinement que la France reconnaisse la multitude de ces mémoires et de ces destins avec cette guerre. Ces histoires sont parallèles. Elles sont parfois irréconciliables. Elles sont pour certaines incomparables les unes entre les autres. Il nous faut les assumer tous et reconnaître chacune pour pouvoir avancer et vivre ensemble. » Emmanuel Macron, Président de la République
d
Une nouvelle étape s’ouvre pour la mémoire et la réparation des Harkis. Depuis 2017, le Gouvernement a mis en oeuvre des nouvelles mesures en faveur des Harkis :
d
➡️ un dispositif de solidarité de 29 millions d’euros sera créé durant 4 ans pour les enfants de Harkis qui connaissent les situations les plus difficiles du fait de cette histoire.
➡️ une valorisation et protection des lieux de mémoire Harkis
➡️ un recueil de mémoire élargi aux femmes et aux enfants Harkis
➡️ une revalorisation de l’allocation spécifique de reconnaissance aux anciens Harkis et de l’allocation viagère versée aux veuves de harkis : plus de 400 euros
d
« Je n’oublierai pas et répondrai présent en votant la loi pour la reconnaissance et la réparation à l’égard des Harkis annoncée par le Président de la République Emmanuel Macron avant la fin de ce mandat. » Jean-Michel Mis, Député de la Loire
Samedi 25 septembre, j’étais présent à la cérémonie organisée à l’occasion de la Journée nationale d’Hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives ainsi que le 59ème anniversaire de la fin de la guerre l’Algérie. La réparation et l’apaisement passent aussi par ces moments de recueillement commun.
« Je souhaite que l’histoire des harkis, ainsi que celle de leurs enfants, soit mieux connue, mieux reconnue et davantage transmise. C’est pour cela que nous devons poursuivre les actions de mémoire. » Jean-Michel Mis, Député de la Loire 
Puis, nous avons souhaité rendre hommage au caporal-chef Maxime Blasco, mort en opération extérieur au Mali.
d
d
Je m’incline avec un profond respect devant le sacrifice de ce soldat, tombé au combat dans l’accomplissement de sa mission.
d
Un héros qui s’était déjà brillamment illustré lors de l’opération Aconit en juin 2019.
d