A la rencontre des acteurs majeurs de l’industrie aéronautique

En tant que vice-président du groupe d’études cyber sécurité, mercredi 19 juin, je me suis rendu au 53e Salon du Bourget, le plus grand et le plus ancien rendez-vous aéronautique et spatial du monde, avec près de 2400 exposants, issus de 50 pays.

Cet évènement unique qui rassemble l’ensemble des acteurs de l’industrie mondiale autour des dernières innovations technologiques était l’occasion, pour ma part, de rencontrer et d’échanger avec les acteurs majeurs de ce secteur. Et notamment d’échanger avec les acteurs en charge de notre sécurité.

Florence Parly, ministre des Armées, a d’ailleurs annoncé, lors du salon, deux nouveaux programmes spatiaux de renseignement : Iris et Céleste. Leur mission : renouveler, améliorer et renforcer les capacités de renseignement.

Le ministère des Armées a aussi présenté le CORVUS, un mini-drone réparable sur le terrain.

Puis en tant que député de la Loire, j’ai débuté ma visite en allant à  la rencontre des exposants de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le pavillon collectif de 1300 m2  regroupait plus de 100 entreprises de la région.

Ensuite, j’ai assisté à des démonstrations de la mission de rafales puis découvert le projet du système de combat aérien du futur sur le pavillon de Dassault. Acteur majeur de l’aéronautique qui conçoit, produit et réalise des avions civils et militaires.

 

J’ai eu aussi le plaisir de découvrir le projet Spacetrain. En développement depuis 2017 dans la région orléanaise, Spacetrain est une navette circulant à 500 km/h de moyenne, capable de parcourir 130 km en 15 minutes !

Elle est alimentée en énergie par des piles à hydrogène (pour une empreinte carbone neutre) et permettrait de :

  • Rapprocher les métropoles entre elles
  • Désenclaver les territoires isolés
  • Contribuer au dynamisme économique des ensembles
  • Réutiliser les infrastructures abandonnées
  • Se substituer aux modes de transports très polluants (vols court-courriers, voitures pour trajets pendulaires…)

L’objectif de Spacetrain est de commercialiser ses premières navettes à l’horizon 2025 : affaire à suivre…

Enfin, j’ai eu la chance d’être accueilli par l’armée de l’air dans le cockpit de l’A400 Atlas, l’avion de transport militaire polyvalent conçu par Airbus Military.