Jean-Michel MIS

Député de la Loire-Saint-Etienne

Député de la Loire-Saint-Etienne

Bien-être animal : Barbara Pompili, Ministre de la Transition Ecologique annonce une série de mesures

Je me réjouis des annonces de Barbara Pompili, Ministre de la Transition Écologique, en faveur du bien-être animal. Ces mesures tant attendues  « vont dans le bons sens » comme l’a estimé Hugo Clément, l’un des initiateurs du projet de référendum pour les animaux. Dans le sens de mon engagement depuis le début de mon mandat. Explications.

Bien plus qu’une menace ou qu’une proie, l’animal sauvage est désormais, avant tout et c’est ma conviction profonde  un être à préserver, et à respecter dans son intégrité. Barbara Pompili, Ministre de la Transition Ecologique. 

Fruit d’un large travail de concertation engagé depuis le printemps 2019 par le ministère de la Transition écologique avec 17 ONG, 17 représentants professionnels (cirques, delphinariums, élevages d’animaux pour la production de fourrure et parcs zoologiques), des élus (parlementaires et association des maires de France) et des experts (vétérinaires, opérateurs et services publics) ces annonces s’articulent autour de 4 axes :

Belle victoire pour les animaux, grâce aux associations et au référendum pour les animaux ! Hugo Clément, l’un des initiateurs du projet de référendum pour les animaux.

✅ La fin progressive de la présence de faune sauvage dans les cirques itinérants 
  • Un cadre précis existe déjà en France pour réglementer la détention d’un animal sauvage. Ces règlementations doivent encore être précisées et évoluer. Elles sont en effet le reflet d’une époque, or, notre rapport à l’animal a changé et il est impératif de se saisir de ce sujet.

  • Nous souhaitons impliquer les professionnels concernés dans ces mesures, cette transformation ne sera pas pensée contre eux. Les cirques font partie de notre patrimoine commun et ils ne seront pas laissés de côté.
  • Le Gouvernement va déployer pleinement les mécanismes de formation continue et de reconversion professionnelle pour les aider à se diriger vers d’autres métiers s’ils le souhaitent.

 

Lundi 19 novembre 2018, j’ai participé à la manifestation organisée par l’association Paris Animaux Zoopolis contre les animaux en captivité dans les cirques.
✅ La fin de la présence d’orques et de dauphins dans les delphinariums inadaptés à leurs besoins de mammifères marins 
  • Nous n’autoriserons plus l’ouverture de nouveaux delphinariums. Les mammifères ont conscience de leur captivité, il est important de faire évoluer nos pratiques.
✅ La fin des élevages de visons pour leur fourrure en France 
  • Notre époque accepte de moins en moins que des animaux sauvages soient élevés dans le seul but d’être abattus uniquement pour être portés en vêtement. Le gouvernement engage aujourd’hui la mise en extinction des élevages de vison d’Amérique pour leur fourrure sous 5 ans.

Nous ne pouvons que saluer ces mesures, qui montrent qu’enfin une ministre prend en compte les attentes du public pour le bien-être des animaux sauvages. La Fondation 30 millions d’amis vous apportera toute son aide pour que ces décisions se concrétisent rapidement! Fondation 30 millions d’amis

✅ Le soutien aux actions collectives des parcs zoologiques pour l’amélioration des conditions de détentions des animaux.
Lieux de conservation d’espèces menacées, de recherche scientifique et de sensibilisation des citoyens, les zoos d’aujourd’hui ne ressemblent plus à ceux d’autrefois : nous allons soutenir leurs travaux sur l’encadrement des spectacles et l’instauration de nouvelles normes. Barbara Pompili, Ministre de la Transition Ecologique. 
En tant que parlementaire, j‘ai apporté mon soutien au Referendum Animaux et je me félicite de fait des différentes mesures tant attendues. Depuis 2017, j’ai toujours lutter contre la maltraitance animal à travers plusieurs questions écrites, propositions de loi et tribunes.
Vous pouvez les retrouver sur le lien suivant.
Préciser dans la loi les grands principes sous-jacents au plan bien-être animal
L’examen de la proposition de loi relative à des premières mesures d’interdiction de certaines pratiques génératrices de souffrances chez les animaux et d’amélioration des conditions de vie de ces derniers, dès ce jeudi 1er octobre, sera l’occasion, pour le groupe LaREM à l’Assemblée Nationale, de préciser dans la loi les grands principes sous-jacents au plan bien-être animal annoncés par Barbara Pompili, Ministre de la Transition Écologique :
1️⃣ la fin progressive de la faune sauvage dans les cirques itinérants.
2️⃣ la fin des élevages de visons pour leur fourrure.