Pour de nouvelles écoles de production dans les territoires

A l’occasion d’un déplacement dans une Ecole de production en Seine-et-Marne (77), Agnès Pannier-Runacher, a annoncé le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour doubler le nombre d’écoles de production d’ici 2023.

Véritable mesure en faveur de l’égalité des chances, ces écoles industrielles accueillent et forment aux métiers de l’industrie des jeunes déscolarisés.

L’apprentissage étant au cœur de mon engagement, j’ai eu l’occasion d’échanger à plusieurs reprises  avec les élèves et les professeurs de l’Association Forézienne d’Écoles de Production. Cette école de production fonctionne à la fois comme une école et une entreprise.  Encadrés par des maitres professionnels, issus du métier, les jeunes se voient confier la fabrication de commandes passées par de vrais clients. En savoir plus

Vacciner, vacciner, vacciner !

La campagne de vaccination s’accélère dans la Loire. Samedi 10 avril, le vaccinodrome de la Loire ouvrait ses portes à la salle omnisport de la plaine Achille de Saint-Étienne.

A l’invitation de Catherine Seguin, Préfète de la Loire, je me suis rendu, samedi 10 avril, au « centre de vaccination de grande capacité » de notre département accompagné de Cécile Cukierman, Bernard Fournier, Bernard Bonne, Sénateurs de la Loire, Régis Juanico, Député de la Loire, Georges Ziegler, Président du département de la Loire, Gaël Perdriau, Président de Saint-Etienne Métropole, Jean-françois Janowiak, Président du Conseil Départemental de l’Ordre des médecins de la Loire, Mabrouk Nekkaa, Président du Conseil Départemental de l’Ordre des infirmiers de la Loire et Yves Partrat, Secretaire général du Conseil Départemental de l’Ordre des médecins En savoir plus

Engagé sur la question de la fin de vie, je déplore l’obstruction scandaleuse d’une minorité

Comme je m’y suis engagé, dès le début de son mandat, j’étais présent dans l’hémicycle ce jeudi 8 avril pour soutenir la proposition de loi donnant le droit à une fin de vie libre et choisie de son collègue du groupe Libertés et Territoires, Olivier Falorni. Cette loi de liberté n’a pu être votée du fait de l’obstruction scandaleuse d’une poignée d’élus. Aussi, je souhaite que ce texte puisse être ré-inscrit à l’ordre du jour afin que comme nous l’avons toujours fait, nous puissions débattre et voter !

En savoir plus

Liberté, Fraternité, Égalité des chances

Fidèle à la devise de la France, le Gouvernement travaille à bâtir une société plus juste, qui donne à chacun les moyens de s’épanouir et ne laisse personne sur le banc de touche. Depuis 2017, en tant que parlementaire, j’ai toujours souhaité lutter contre les inégalités de destin et encourager la réussite républicaine. En savoir plus

Se faire tester, c’est lutter contre la propagation du virus COVID 19

Jeudi 25 février, j’ai souhaité remercier l’ensemble des personnels mobilisés pour cette deuxième campagne de dépistage de Covid 19 à Saint-Etienne, organisée par l’Etat. Cette campagne s’inscrit pleinement dans la continuité des actions du Gouvernement, afin de lutter contre la Covid 19 : « Tester, alerter et protéger ».

Douze centres de dépistage sont ouverts jusqu’à ce dimanche 28 février. Un bus test Covid 19 se rend également dans plusieurs quartiers de la ville. Pour cette nouvelle campagne, les nouveaux tests salivaires élaborés par le laboratoire stéphanois Biospeedia sont utilisés. Il s’agit d’une première en France.

En savoir plus

A l’écoute des étudiants de Saint-Etienne

A la suite de mon échange, vendredi 19 février, avec les étudiants de l’Université Jean Monnet, particulièrement éprouvés par les impacts de la crise de la COVID19,  j’ai souhaité me rendre au sein de l’Université ce jeudi 25 février, afin d’appréhender au plus près du terrain leur quotidien, mais aussi échanger sur les mesures mises en place par le Gouvernement et notre majorité.

Projet de loi confortant le respect des principes de la République : renforcer la laïcité et défendre notre modèle républicain

Après deux mois d’échanges au sein de ma circonscription et 82 heures de débats dans l’hémicycle, j’ai voté, mardi 16 février, pour le projet de loi confortant le respect des principes de la République, un texte de liberté. 347 députés ont voté pour, 151 députés ont voté contre et 65 députés se sont abstenus.

115 ans après la loi de 1905, nous continuons à défendre les valeurs de la République en renforçant la liberté de culte et en apportant des réponses concrètes au repli identitaire.

En savoir plus

3,3 milliards d’euros supplémentaires pour la relance et la vie quotidienne dans les quartiers prioritaires

Vendredi 29 janvier, le Gouvernement a annoncé, 3,3 milliards d’euros supplémentaires dédiés à la politique de la ville. Un milliard pour accompagner la relance et 2,3 milliards pour améliorer la vie des habitants des 1 514 quartiers prioritaires.

A Saint-Etienne, nous comptons six quartiers prioritaires. Ils ont été désignés par l’Etat car ils apparaissaient comme les plus en difficultés, à la fois au niveau social et au niveau urbain ( Crêt-de-Roc – Soleil, Montreynaud, Quartiers Sud-Est, Terrenoire  Tarentaize – Beaubrun et la Cotonne-Montferré). En savoir plus

Proposition de loi pour lutter contre la maltraitance animale : Des mesures fortes et concrètes pour mieux protéger les animaux

Nous avons adopté, vendredi 29 janvier, la proposition de loi qui porte des mesures ambitieuses contre la maltraitance animale.

Engagé depuis le début de la mandature sur ce sujet, je me félicite que, pour la première fois, un texte visant à lutter contre la maltraitance animale soit adopté. Si tous les sujets n’ont pas pu être abordés, ce sont tout de même des mesures concrètes et utiles pour mieux protéger les animaux qui vont voir le jour. En savoir plus

Fonds « UrgencESS » : le gouvernement alloue 30 millions d’euros au service direct des structures de l’économie sociale et solidaire

En tant que parlementaire de la Loire, j’ai voté dans le cadre du 4ème projet de loi de finances rectificative pour 2020 au mois de novembre dernier, un fonds d’urgence de 30 millions d’euros pour les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) de moins de 10 salariés frappées par la crise.  Il est déployé depuis le 22 janvier 2021.

Les structures de l’ESS sont pleinement éligibles à tous les dispositifs mis en place par le Gouvernement depuis le début de la crise. J’ai pu constater à Saint-Etienne, que nombre d’entre elles ne connaissent pas et ne demandent pas d’aides : l’enjeu, c’est de leur donner les moyens de les activer avec ce fonds « UrgencESS ». 

En savoir plus