Loi d’orientation des mobilités : « des solutions de transport plus efficaces, plus propres, plus accessibles »

Après un examen du texte particulièrement riche (avec 3 500 amendements examinés en séance publique et 80 heures de débats) qui a permis de nombreux enrichissements tout en renforçant l’ambition initiale, le projet de loi d’orientation des mobilités (dit PL LOM) a été adopté à une très large majorité – 372 pour, 40 contre – mardi 18 juin à l’Assemblée nationale, en première lecture.

En savoir plus

Ma question écrite sur les conditions d’élevage dans la filière avicole

Des associations de protection animale ont récemment dénoncé les conditions de vie des poulets à travers plusieurs enquêtes en France qui mettent en évidence les fortes densités dans ces élevages, le manque de lumière naturelle, des malformations dues à la croissance accélérée des animaux et des troubles locomoteurs, respiratoires, cardiaques ou encore comportementaux.

En France, tous les ans, 800 millions de poulets sont élevés pour l’alimentation, et 83 % d’entre eux viennent d’élevages intensifs.

Près de 9 Français sur 10 considèrent qu’il est important que les poulets disposent de lumière naturelle, de suffisamment d’espace pour exprimer leurs comportements naturels et déployer leurs ailes, d’un air sain, d’une litière propre et d’un accès à l’extérieur.

J’ai donc interrogé le gouvernement pour connaître les dispositions qu’il entend prendre pour faire évoluer les élevages de poulets vers des normes qui prennent davantage en compte leurs « impératifs biologiques ». En savoir plus

Stop à l’élevage des animaux à fourrure

J’ai cosigné la proposition de loi visant à interdire l’élevage d’animaux dans le seul but de produire et vendre leur fourrure.

En France, il est interdit de fabriquer et vendre de la fourrure provenant de chats, de chiens et d’espèces menacées comme le phoque. Pourtant, d’autres animaux ne sont pas protégés par une telle loi et restent élevés uniquement pour prélever leur fourrure. En savoir plus

« Face à l’urgence sociale, n’attendons plus pour faire de l’emploi un droit ! »

J’ai signé l’appel de l’association TZCLD en date du 4 avril 2019, pour la 2ème loi de l’extension de l’expérimentation « Territoires Zéro Chômeur de longue durée ».  En novembre 2016, dix territoires ont été sélectionnés pour se lancer dans cette expérimentation pendant cinq ans. L’impact très positif de cette démarche sur les dix territoires engagés n’est plus à démontrer. La pétition de l’association TZCLD réclame l’extension de l’expérimentation, dès 2019, à 50 territoires. En savoir plus

Ma question écrite au Gouvernement sur le stockage de l’eau

J’ai interrogé le Gouvernement sur la possibilité pour les agences de l’eau de financer des créations de réserve au-delà de la substitution.

En effet, face aux épisodes de sécheresse et de canicule récurrente qui frappent notre pays, il est indispensable d’anticiper les conséquences du changement climatique pour l’avenir de notre agriculture. En savoir plus

Osons le new deal énergétique entre la France et l’Allemagne pour construire la transition en Europe !

Dans une tribune publiée par le quotidien Libération, avec mes collègues députés français et allemands, nous appelons le président de la République et la chancelière allemande à combiner leurs trajectoires énergétiques pour la construction d’une Europe pleinement engagée dans la lutte contre le dérèglement climatique.

En savoir plus

J’ai signé l’appel « Pacte Finance-Climat »

Parce que l’accompagnement de la transition écologique est une priorité collective, j’ai signé l’appel «Pacte Finance-Climat» pour que l’Europe adopte et mette en œuvre un véritable pacte finance.

Le Pacte Finance-Climat est une initiative lancée par Jean JOUZEL et Pierre LARROUTUROU ayant comme objectif de flécher une part des finances mondiales sur les actions climatiques. En savoir plus

La loi ELAN définitivement adoptée : construire plus, construire mieux !

Le projet de loi ELAN est le résultat de 10 mois de consultations, avec les élus des territoires, les professionnels et les associations. Son objectif est de permettre de construire plus, mieux et moins cher. En effet, en France, 4 millions de personnes sont mal logées. Mais aussi, de faire évoluer le secteur du logement social, de favoriser la mixité sociale et mieux répondre aux besoins de chacun et d’améliorer le cadre de vie.  En savoir plus