Adoption de la première partie du PLF 2021 : un budget sincère, ambitieux et maîtrisé

Nous avons adopté à une large majorité, mardi 20 octobre, la première partie du projet de loi de finances pour 2021, consacrée aux recettes de l’Etat  qui prévoit la baisse de 10 milliards d’euros des impôts de production des entreprises afin de relancer l’économie.

Voté par 349 voix contre 199, ce texte a recueilli le soutien de la majorité (LREM, MoDem et Agir) et d’une partie des UDI.

Le projet de loi des finances pour 2021 est historique car c’est au sein de ce texte que sont portés les crédits budgétaires et la majorité des mesures du plan de relance. En savoir plus

Tribune de soutien à nos sapeurs-pompiers

Avec 189 parlementaires, j’ai cosigné la tribune dans laquelle nous apportons notre soutien à nos sapeurs-pompiers. Cette période a démontré une fois de plus l’engagement sans faille de nos sapeurs-pompiers sur tout le territoire. Dans des conditions particulièrement éprouvantes, les sapeurs-pompiers font preuve tous les jours d’un engagement total, d’un professionnalisme exemplaire et d’une efficacité remarquable. En savoir plus

Faire du numérique un accélérateur de diversité

Le numérique est partout, il pénètre dans nos territoires, s’impose dans nos usages. Le 8 septembre dernier, le Conseil National du Numérique a remis à  Elisabeth Borne, Ministre du Travail, Elisabeth Moreno, Ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, Nadia Hai, Ministre déléguée chargée de la Ville, et Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, un rapport intitulé « Faire du numérique un accélérateur de diversité ».

En savoir plus

Adoption à l’unanimité de la proposition de loi relative au renforcement de l’inclusion dans l’emploi par l’activité économique et à l’expérimentation « territoire zéro chômeur de longue durée »

Mercredi 16 septembre, nous avons adopté, en séance publique, à l’unanimité la proposition de loi relative au renforcement de l’inclusion dans l’emploi par l’activité économique et à l’expérimentation « territoire zéro chômeur de longue durée ». Si le chômage de longue durée avait amorcé une légère baisse en 2019, après dix ans d’une augmentation quasi ininterrompue, cette légère amélioration est déjà remise en cause par la crise du Covid-19. 2,685 millions de personnes étaient considérées comme demandeurs d’emploi de longue durée au 2ème trimestre 2020, en hausse de 5,2 % sur un trimestre.

En savoir plus