Cérémonie du 8 mai 1945 : fin d’une terrible guerre, une victoire, la mémoire des victimes et le début d’un nouvel espoir

Mercredi 8 mai, j’étais présent à la cérémonie du 8 mai 1945.  Il y a 74 ans, le 8 mai 1945, s’achevait la guerre la plus meurtrière de l’histoire de l’humanité. Plus de soixante millions de femmes et d’hommes, dont la moitié de civils ont péri au cours de ce conflit.

Je tenais à rendre hommage aux combattants héroïques, aux victimes, à tous ceux qui ont risqué ou sacrifié leur vie pour la liberté. En plus du conflit militaire, s’est ajoutée une persécution de population civile parce qu’ils étaient juifs, opposants politiques, tziganes, homosexuels, handicapés ou tout simplement parce qu’ils étaient au mauvais endroit au mauvais moment.

Je me suis rendu à la cérémonie en mémoire des Postiers et Télécommunicants Morts pour la France dans la Loire.

 

 

 

 

 

 

Notre histoire éclaire toujours les enjeux du présent, elle est un guide pour notre avenir. Nous devons nous souvenir aujourd’hui, demain, toujours, ce que signifie le 8 mai 1945. L’Europe est plus que jamais gardienne de la paix 🇫🇷🇪🇺