Commission supérieure du numérique et des postes: nos 27 recommandations pour améliorer la sécurité numérique

Dans un avis publié ce 4 mai, avec mes collègues de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes nous formulons plusieurs recommandations afin que l’État renforce l’action publique pour assurer la sécurité dans l’espace numérique comme dans l’espace physique.

Depuis deux ans, les cyberattaques se multiplient à un rythme exponentiel contre nos entreprises, nos services publics, nos institutions et notre démocratie : le nombre de cyberattaques par rançongiciels traitées par l’ANSSI a été multiplié par 4 entre 2019 et 2020.

En 2020, un tiers des victimes de rançongiciels était des collectivités locales et des établissements de santé. Depuis le début de l’année, l’ANSSI recense une attaque par semaine sur des établissements de la chaîne hospitalière.

Au vu de ces attaques répétées contre notre pays, le Président de la République a annoncé le 18 février dernier un plan ambitieux d’un milliard d’euros pour renforcer la lutte contre la cybercriminalité et renforcer les moyens de défense de nos entreprises et de nos services publics.

Ainsi avec mes collègues de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes, commission parlementaire bicamérale et transpartisane (7 députés, 7 sénateurs et 3 personnalités qualifiées) nous formulons plusieurs recommandations afin que l’État renforce l’action publique pour assurer la sécurité dans l’espace numérique comme dans l’espace physique.

Ces 27 recommandations portent sur les axes suivants :

✅ Renforcer les moyens judiciaires et policiers pour combattre et sanctionner la cybercriminalité

✅ Territorialiser, former, sensibiliser et impliquer les acteurs publics et privés au service de la stratégie nationale pour la cybersécurité

✅ Placer la sécurité et la protection de l’espace numérique au cœur des priorités de la PFUE (Présidence Française de l’Union Européenne) de 2022

✅ Renforcer la sécurité des produits numériques et connectés

✅ Accélérer l’émergence des solutions de cloud de confiance, notamment au profit des applications les plus sensibles pour nos concitoyens comme celles traitant des données de santé

✅ Renforcer la gouvernance, le pilotage et la redevabilité des politiques numériques en les centrant sur la sécurité.

📌 Avis n°2021-03 du 29 avril 2021 portant recommandations sur la sécurité numérique.docx

📌 Le Dossier de Presse Avis 2021-03