Emmanuel Macron propose une journée pour la commémoration du génocide arménien

Comme il s’y était engagé pendant la campagne, le Président de la République a redit le mercredi 31 janvier, lors du dîner annuel du CCAF France auquel je participais, sa volonté d’inscrire au calendrier une journée pour la commémoration du génocide arménien.

« Le combat pour la justice et la reconnaissance est notre combat. Nous le menons par la mémoire en soutenant l’inscription au calendrier républicain d’une journée pour la commémoration du génocide », a déclaré le chef de l’Etat. Il est « essentiel que la représentation nationale se ressaisisse de ce sujet dans les prochains mois ».

Cette assemblée a été présidée par André Manoukian et a réuni 500 personnalités de la communauté arménienne. Le chef de l’État, se rendra en octobre en Arménie lors du sommet de la francophonie à Erevan.