Envie Loire : une offre solidaire pour l’autonomie

Lundi 8 janvier, je me suis rendu sur le site de Envie Loire à Saint-Etienne. Accueilli par le directeur Pierre-Gilles Gayet et le conseil d’administration, j’ai pu découvrir la nouvelle offre de services d’Envie Loire, l’Offre Solidaire pour l’autonomie. Un service innovant au service des personnes et de la réduction des dépenses de santé.


En effet, depuis 2015, le réseau Envie s’est emparé de la question des aides techniques. Testé tout d’abord sur Angers, ce service qui propose une activité de collecte, rénovation et distribution des aides techniques inutilisées : fauteuil roulant, déambulateur, lit médicalisé …, est aujourd’hui opérationnel à Saint-Etienne. 
Ainsi, ce service offre à la fois des prestations de collecte, d’évacuation de matériel médical mais aussi la possibilité d’acquérir ces équipements en occasion après réparation et aseptisation. Il propose aussi des contrats de maintenance pour l’entretien des parcs dans les établissements.
Ce service est une alternative innovante proposée aux acteurs de la santé et aux personnes en besoin de matériel médical. Le parc des assistances techniques en réemploi potentiel est immense, les conditions techniques de collecte, de réparation/remise et redistributions sont réunies. 

Cette activité contribue aussi à créer des emplois accessibles et professionnalisant pour des personnes qui en étaient éloignées.

Le directeur et la chef de projet mont expliqué toutes les étapes, de la collecte à la réutilisation.

Une belle innovation qui permet aux plus modestes de s’équiper en matériel indispensable à leur quotidien. Mais qui permet aussi des prestations personnalisées et adaptées aux différentes structures grâce au conseil d’un ergothérapeute, qui est aussi la chef de projet pour Envie Loire de ce nouveau service. 

Il nous faut maintenant oeuvrer à changer radicalement les principes de l’attribution du matériel médical en France :

  • le système de santé ne distribue plus systématiquement du matériel neuf, chaque matériel peut servir plusieurs fois selon le souhait des personnes;
  • lorsqu’il est pris en charge, le matériel n’appartient pas à la personne, il est à restituer lorsque le bénéficiaire n’en a plus l’utilité;
  • le matériel est alors récupéré, rénové, aseptisé et remis à disposition du système de santé, suivant les normes d qualité reconnues.
Visite des nouveaux locaux de 500 m2 utilisés pour ce nouveau service.

Les impacts économiques, sociaux et environnementaux attendus sont importants : création d’emploi insérant et qualifiant, émergence d’un réseau de techniciens de maintenance et de réparation du matériel médical, économies pour le système de santé, création de nouvelles activités non délocalisables, développement de l’utilisation des aides techniques face à la perte d’autonomie, meilleure prise en charge, nouvelle filière d’économie solidaire.

Ce projet ambitieux et solidaire peut atteindre une couverture nationale. Son inscription comme l’un des dix projets accompagnés par l’accélérateur d’innovation sociale annoncé par le Premier ministre en novembre, permettrait sa réussite. 


Plus de renseignements dans la plaquette ci-dessous ou sur www.envieautonomie.fr

 


Envie en quelques chiffres

Envie Rhône-Alpes, ce sont environ 180 salariés.

Envie Loire, ce sont 60 salariés dont 40 en insertion : bénéficiaires du RSA, des minimas sociaux, en probation…

La durée d’un contrat est de 24 mois maximum. Ce sont des contrats à durée déterminée d’insertion, de 6 mois, renouvelables.

Les métiers sont très divers : caristes, opérateurs, chauffeurs livreurs …