Fraternité, laïcité, engagement et culture, au coeur des événements de ce week-end

Un nouveau week-end riche en évènements à Saint-Etienne, ces 7 et 8 juillet, grâce à l’engagement des Stéphanoises et Stéphanois. Des 50 ans du dojo du Portail Rouge, à l’hommage au poète et chanteur kabyle Lounès MATOUB, sans oublier la colorée fiesta des rues, place Jean Jaurès, j’ai eu à coeur de participer à tous ces événements afin de saleur le travail de tous ces bénévoles qui oeuvrent au bien vivre ensemble.

C’est avec beaucoup de plaisir, que je me suis rendu, samedi matin, au gymnase de Villeboeuf pour rejoindre toute l’équipe du dojo du Portail rouge, qui était à pied d’oeuvre pour son 15e tournoi international de Kendo, organisé dans le cadre du 50e anniversaire du club.

Une centaine de combattants venus des quatre coins du monde participaient à ce rendez-vous devenu incontournable dans le milieu du kendo.

Une belle réussite sportive et humaine grâce au travail et au dévouement de Joannès BLACHON, qui à 84 ans, a consacré toute sa vie à sa passion des arts martiaux. Il a d’ailleurs transmis le virus à son fils Romain qui assure aujourd’hui l’encadrement. Un grand merci pour tout ce travail accompli au profit de disciplines exigeantes !

J’ai ensuite rejoint la place Jean Jaurès pour participer à la 3e édition de la Fiesta des Rues, organisée par  le Babet et la maison du Crêt-de-Roc.  A cette occasion, après un défilé haut en couleurs dans les rues de Saint-Etienne, nous avons pu célébrer le mariage de Babette et Colin, les dignes représentants des deux associations organisatrices qui concrétisaient ainsi leur union, après six mois de fiançailles !

C’était aussi l’occasion d’échanger avec les bénévoles et participants de ce rendez-vous estival qui a enchanté et coloré la place Jean Jaurès, pour le plus grand plaisir des Stéphanoises et Stéphanois, qui avaient répondu en nombre à l’invitation.

Un grand bravo aux organisateurs de ce bel événement !

Rencontre avec Ghaleb BENCHEIKH

Pour clore cette journée d’échanges et de partage, j’ai rencontré Ghaleb BENCHEICK, à l’invitation de l’association « Le Grain ». A la fois scientifique, philosophe et théologien, il est l’auteur d’ouvrages traitant de thèmes fondamentaux ayant trait à l’islam. Il est aussi l’auteur du Petit manuel pour un Islam à la mesure des hommes.

Notre échange a porté notamment sur l’organisation positive du principe de laïcité, en tant que musulman, inscrit dans l’espace commun de la République.

Nous sommes revenus sur l’importance de la culture et de l’éducation dans l’appréhension et la compréhension de la séparation « des affaires
des hommes et des affaires de Dieu ».

En effet, si la loi garantit le libre exercice des cultes, le droit de croire ou de ne pas croire, le droit aussi de changer de religion, en retour, la foi doit respecter la Loi. Tel est le fondement de notre laïcité et du bien vivre ensemble.

Nous avons également les question de la refondation de la pensée théologique de l’islam et d’autres sujets autour de ces œuvres.

Dimanche, c’est au parc François MITTERRAND que nous nous sommes retrouvés nombreux pour rendre hommage au poète et chanteur kabyle Lounès MATOUB,  assassiné il y a 20 ans. A l’invitation du collectif d’associations Kabyle de Saint Étienne, j’ai pu souligner l’engagement de cet artiste, militant de la démocratie, de la langue et de la culture berbères et pourfendeur des islamistes :

« Il y a 20 ans, des extrémistes, des fous ont éteint une étoile, en assassinant un défenseur de la liberté. 20 ans après, d’autres étoiles scintillent pour continuer à promouvoir les valeurs de la démocratie :  de la liberté à la laïcité. A nous de faire briller ces étoiles, en facilitant l’accès à la culture et à l’éducation pour tous, seuls remparts contre tous les obscurantismes ».

Cet hommage a été ponctué de projection, conférence-débat, dépôt de gerbes et enfin un concert par des artistes locaux pour faire vivre l’œuvre et l’esprit de cet artiste !

Un grand merci à tous les bénévoles et participants qui ont fait de ce week-end  une belle réussite et un vecteur de promotion des valeurs qui me sont chères :  l’engagement, la fraternité et la laïcité.