Histoire, hommage et distinctions au programme de ce week end

Je me suis rendu, vendredi 7 septembre à la remise des distinctions dans l’ordre du mérite et du mérite agricole à Eliane et Pierre Thivillon puis  samedi 8 septembre, à la commémoration du crash aérien du 1er novembre 1944 au lieu-dit « La Jasserie ».

Félicitations à Eliane et Pierre THIVILLON pour leurs distinctions dans l’ordre du mérite et du mérite agricole.

Ce couple a créé en 1971 le parc zoologique de Saint-Martin-la-Plaine pour recueillir des animaux sauvages blessés.

Ce site se développe au fil des années et accueille des animaux de tous les continents tels que les Chimpanzés , les gorilles des plaines de l’Ouest… Il se spécialise dans le maintien des primates et leur reproduction.

Depuis 47 ans, ce patrimoine Ligérien héberge plus de 100 espèces.

En 2008, Eliane et Pierre Thivillon ont mis en place une association Tonga Terre d’accueil. Celle-ci est unique en France et a permis de sauver une centaine d’animaux d’une mort certaine dont le premier fut Tonga un hippopotame.

Le parc zoologique de Saint-Martin-la-Plaine accueille 150 000 visiteurs par an. Il est le site le plus visité de la Loire.

 

Puis, samedi, nous avons donc commémoré la mémoire des victimes du crash aérien survenu au lieu-dit « La Jasserie ». Ce souvenir de l’histoire est une nécessité pour construire la paix et défendre une certaine vision de l’Europe.

Le 1er novembre 1944, un crash aérien est survenu au lieu-dit « La Jasserie ». Le Dakota C47 intervenait pour évacuer des blessés vers les hôpitaux de la région. À cause des mauvaises conditions météorologiques , l’appareil a heurté la montagne haute de 1350 mètres à 14h30, le 1er novembre 1944. Dans cet avion se trouvaient 21 personnes dont 5 membres de l’équipage, 15 soldats blessés Allemands et Américains et une 1 infirmière) se trouvant à bord de cet avion. Les Doizerains ont été les premiers à se rendre au lieu de la catastrophe. Malheureusement, ils ne trouvèrent que des cadavres et des morceaux de l’appareil.