Innovation : inauguration de la première station de gaz naturel comprimé 

J’ai participé mardi 7 novembre 2017 au matin à l’inauguration de la première station de gaz naturel comprimé à Saint-Étienne. A cette occasion, j’ai pu souligner le beau travail de partenariat qui a abouti à cette réalisation. J’ai également insisté sur la nécessité de poursuivre les efforts pour rendre attractif fiscalement ces nouveaux carburants et j’ai rappelé enfin l’urgence de voir se concrétiser le projet d’autoroute A45, indispensable pour le secteur du transport.

En effet, située au croisement des rues Jean Huss et Eugène Weiss, à proximité des axes A72 et RN 88, cette station est le résultat d’un partenariat réussi entre l’ADEME – GRDF – Saint-Etienne Métropole et FNTR – Fédération Nationale des Transports Routiers.

Lancé en juin 2015 lors du salon PEPS TRANSPORT pour mettre en circulation quinze véhicules PL GNC et installé une station de réapprovisionnement de Gaz naturel comprimé, ce projet est un bel exemple de la concrétisation économique d’innovations locales.
Après le temps de la pédagogie et de l’information auprès des dirigeants d’entreprises de transport, c’est donc un groupe pilote qui s’est mis en place, regroupant sur les premières séances de travail, outre les 11 entreprises mobilisées, des représentants de l’ADEME Rhône-Alpes, de GRDF, et de Saint Etienne Métropole. Un travail poussé a ensuite été conduit par les professionnels pour élaborer la consultation, et déterminer les critères sur lesquels seraient analysées les propositions, et pour cette phase du projet la FNTR LOIRE s’est adjoint les services d’un expert.Puis, un appel d’offres a été lancé et ont été consultés tous les acteurs européens pour la construction de la station et la fourniture du gaz. C’est le groupe ENDESA qui a été retenu.
A ce jour, les 15 premiers poids lourds ligériens roulant au GNC vont donc être en circulation.

Il ne manque plus qu’à voir se concrétiser maintenant l’infrastructure nécessaire pour faire circuler ces véhicules propres : l’A 45.

A savoir : 
Le GNC en station est un système sécurisé : le gaz naturel étant plus léger que l’air il n’y a pas de risque d'évaporation du système de ravitaillement, celui-ci est totalement étanche.
Il n' y a pas de risque de contamination du sol ou des eaux souterraines contrairement à d’autres stations.
Rouler au gaz naturel contribue à réduire la pollution atmosphérique liée au transport routier de marchandises.
- La réduction du débit sonore pouvant atteindre 50%, des villes et zones alors inaccessibles aux poids lourds pour cause de nuisances sonores deviennent autorisées à certains créneaux horaires.
- Le gaz naturel améliore les émissions acoustiques de plus de 50 % et respecte la norme Piek.
- Grâce aux avantages de sa molécule, la pollution atmosphérique provoquée par des poids lourds roulant au GNV est sérieusement réduite en comparaison avec le diesel.
- Les PL roulant au gaz naturel répondent aux normes anti-pollution européennes Euro 6 (sans adjuvants).
C'est une énergie vertueuse pour l’environnement car elle est renouvelable avec l’utilisation du BIOGNV réinjecté dans le réseau depuis les décharges, les centres d’épuration et autres centres de recyclages. (Projet FURANIA porté par Saint-Etienne Métropole ).