Jean Michel MIS, vice-président du groupe d’études Cybersécurité et souveraineté numérique

J’ai été nommé vice-président du groupe d’études Cybersécurité et souveraineté numérique, lors de la réunion constitutive ce mercredi 4 avril, à l’Assemblée Nationale. Ce groupe d’études est présidé par mon collègue Florian Bachelier, député d’Ille-et-Vilaine et par Laure de La Raudière, députée d’Eure et Loir.

Pleinement conscient que le risque cyber est en continuelle mutation, qu’il évolue au rythme des technologies, des systèmes informatiques et électroniques, mais aussi des capacités techniques des individus et des organisations acteurs de la cyber-malveillance, il nous faut apporter des réponses en adéquation avec une problématique en perpétuelle évolution.

Nous devons également porter une attention particulière à la question de la souveraineté numérique, un enjeu majeur pour l’indépendance de la France et de l’Europe.

Par ailleurs, ce travail au sein de ce groupe d’études s’inscrit pleinement dans la continuité des missions que j’accomplis dans le cadre de mon travail parlementaire. En effet, ce mardi même, je participais à la 9e édition des Rencontres du numérique à Paris.

A cette occasion, je suis intervenu sur la question des conditions de la confiance face aux nouvelles technologies et notamment la blockchain. J’ai également pu échanger avec David Martinon, ambassadeur de la France pour le numérique sur les dangers que constitue la multiplication des cyberattaques et la véritable montée des tensions dans le monde virtuel.