La cybersécurité : une priorité pour faire face ensemble à la menace !

Emmanuel Macron, président de la République a présenté ce jeudi 18 février des mesures majeures pour renforcer la cybersécurité de tous : citoyens, administrations et entreprises. Des annonces fortes et indispensables car, comme je le rappelais, dans une tribune en octobre dernier dans la revue Trombinoscope, « la cybersécurité est un enjeu technologique et géostratégique capital pour la France ».

Alors que l’actualité nous l’a encore rappelé tout récemment avec les cyber-attaques dans les hôpitaux de Dax et de Villefranche-sur-Saône, le renforcement de la protection des Françaises et des Français, des administrations et des entreprises dans le secteur du numérique est une priorité.

La cybersécurité est aujourd’hui plus qu’hier encore, l’affaire de tous. Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons faire face à la menace. Jean-Michel Mis. 

En effet, avec la transition numérique de nos sociétés, la menace cyber explose. Depuis le milieu des années 2010, la menace cyber exploite les vulnérabilités inhérentes à cette transition, tant à la fois dans notre économie que dans notre société.

Les cyberattaques de Dax et de Villefranche-sur-Saône confirment l’importance de prendre l’enjeu de la cybersécurité très au sérieux. Nous en avons fait une priorité. Emmanuel Macron, Président de la République.

Le nombre de cyberattaques par rançongiciels traitées par l’ANSSI a pratiquement été multiplié par 4 entre 2019 et 2020, passant de 54 à 192.

Le risque d’espionnage ou de malveillance demeure élevé pour nos entreprises stratégiques disposant de savoir-faire industriels rares et évoluant dans des secteurs sujets à forte compétition internationale.

En tant que vice-président du groupe d’études cybersécurité à l’Assemblée nationale et en tant qu’ancien auditeur de l’Institut des hautes études de la défense nationale, et parce que depuis le début de mon mandat je travaille sur ces questions,  je me réjouis de cette montée en puissance. Concrètement, 1Md€ supplémentaire d’ici à 2025 va être investi afin de relever le niveau général de protection des acteurs publics et privés, et donner un coup d’accélérateur au développement de la filière de la cybersécurité en France.  Jean-Michel Mis. 

 

L’objectif de la stratégie présentée aujourd’hui est donc double : relever le niveau général de protection des acteurs publics et privés, et donner un coup d’accélérateur au développement de la filière de la cybersécurité en France.

🔴 Concrètement, 1Md€ supplémentaire d’ici à 2025 vont être investis, en supplément des financements déjà prévus :

👉 Diagnostics de sécurité auprès des établissements de santé et des collectivités territoriales ;

👉 Création de Computer Emergency Responce Team (CERT) pour renforcer les détections des attaques ;

👉 Développement de solutions technologiques de pointe.

Les moyens de l’ANSSI seront ainsi significativement augmentés : 200 recrutements entre 2017 et fin 2021.

🚀Pour le secteur de la cybersécurité, cela signifie d’ici à 2025 une multiplication par 4 du chiffre d’affaires de la filière et une multiplication par 2 du nombre d’emplois créés :

👉 Renforcement de la formation aux métiers de la cybersécurité ;

A Saint-Etienne, le Conservatoire national des arts et métiers propose déjà des formations dans les métiers de la cybersécurité.

 

👉 Création d’un « campus cyber » pour renforcer les liens entre tous les acteurs français de la cybersécurité.

📍 Le site cybermalveillance.gouv.fr rappelle les pratiques d’hygiène numérique de base (et fera l’objet de campagnes de sensibilisation dans les semaines à venir).

Avec Jérôme Notin de Cybermalveillance.gouv.fr à Saint-Etienne pour une opération de sensibilisation aux risques cyber.

 

L’ensemble de nos concitoyens et de nos entreprises doivent être mobilisés et avertis des menaces cyber, c’est le but de la stratégie nationale cybersécurité. Je suis pleinement mobilisé et c’est une priorité de mes équipes. Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des communications électroniques. 

 

👉 Le dossier de presse :