Le Gouvernement engagé au plus près des Stéphanois : 2,14 millions d’euros alloués à Saint-Etienne pour deux projets de transports collectifs

La ville de Saint Etienne a été sélectionnée par l’Etat pour deux grands projets de transports en commun. Plus de deux millions d’euros pour les travaux liés au pôle d’échange multimodal de la Terrasse et pour la mise en ligne du Chronobus M6+.

L’appel à projets pour les transports collectifs en site propre hors région parisienne avait été lancé en décembre 2020. Au total, 162 projets lauréats (soit 95% des projets présentés) vont bénéficier des 900 millions d’euros attribués à cet appel à projets.

« Les transports en commun fédèrent et rassemblent : ils sont un vecteur d’égalité républicaine. »

Jean Castex, Premier Ministre

1️⃣ Pôle d’échange multimodal de la Terrasse

Pour le Pôle d’échange multimodal de La Terrasse, c’est une subvention de 400 000 euros qui était prévue, soit l’équivalent de 10% du coût du projet. Le but est de renforcer les liens entre les trams, les bus, la gare tout en rendant le lieu accessible aux cyclistes, aux personnes à mobilité réduite et en même de temps de contribuer fortement à l’amélioration de l’aménagement urbain de tout le secteur.

2️⃣ Chronobus M6+

Pour la mise en ligne du Chronobus M6+, c’est une subvention de 1 740 000 euros qui est prévue, représentant 20% du coût total du projet. La ligne M6+ permettra de relier le Campus de la Métare au nouveau Campus Manufacture, en passant par nos grandes écoles Stéphanoises.

L’aide de l’État au titre de cet appel à projets porte sur le volet infrastructures du Plan France Relance 2020-2022. L’enveloppe d’aides prévue initialement s’élevait à 450 millions d’euros.

Le Premier ministre a souhaité que ce montant soit doublé afin de soutenir l’investissement des collectivités territoriales dans un secteur durement éprouvé par la pandémie.

L’enveloppe atteint donc 900 millions d’euros au total, soit le plus gros montant accordé dans l’histoire des appels à projets sur les transports collectifs en site propre.

« 900 millions d’euros : jamais une telle somme n’avait été débloquée par l’État pour investir dans les transports collectifs en site propre. Derrière ce chiffre, du concret : 25 nouvelles lignes de tramway et 852 kilomètres de lignes de bus à haut niveau de service, partout en France. »

Jean Castex, Premier ministre

Pour bénéficier de ces subventions, les travaux devront démarrer avant fin 2025.