L’Etat en soutien au pouvoir d’achat des Stéphanoises et des Stéphanois

Le Gouvernement a mis en place suite à la loi de finances pour 2020, voté par le Parlement, la baisse du barème de l’impôt sur le revenu, au profit des ménages les plus modestes parmi les redevables de l’impôt sur le revenu. Une mesure qui bénéficie aux habitants de Saint-Etienne et de l’ensemble de la Métropole.

De nombreuses aides d’Etat ont été également mises en place ces derniers mois grâce au plan « France relance » afin d’apporter un soutien financier aux salariés d’entreprises fermées administrativement ou dont l’activité a été impactée indirectement par la crise sanitaire.

Le projet de loi de finances pour 2020 a permis une modification du barème de l’impôt sur le revenu. Cette mesure a bénéficié à 17,3 millions de foyers fiscaux pour un montant total de 5,2 milliards d’euros, soit une baisse d’impôt moyenne de 300 euros par ménage. Grâce à la réforme du prélèvement à la source, nous avons appliqué cette baisse dès janvier dernier, alors qu’elle ne l’aurait été qu’en 2021 avec l’ancien système.

Depuis 2017, le gouvernement a massivement et durablement baissé les impôts de tous les Français. Face à la période de crise que nous traversons, nous allons poursuivre la réduction des impôts pour tous les ménages. C’est dans le respect des engagements pris que réside la confiance des Français. Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont 2 123 728 foyers fiscaux qui ont  bénéficié d’une baisse de l’impôt sur le revenu pour un montant total de 643 331 155 euros, soit une moyenne de 303 euros par ménage.

Dans le département de la Loire , ce sont 174 974 foyers fiscaux qui ont  bénéficié d’une baisse de l’impôt sur le revenu, soit une moyenne de 303 euros par ménage.

Le gouvernement a lancé, le 3 septembre 2020, un plan de relance historique de 100 milliards d’euros pour redresser l’économie et faire la « France de demain ». Inscrit dans la continuité des mesures de soutien aux entreprises et salariés lancées dès le début de la crise de la Covid19, ce plan vise à aider les salariés et les chefs d’entreprises.

Les commerçants et les entreprises touchés par le reconfinement sont au cœur de nos préoccupations. L’État apporte un soutien total, encore plus massif et encore plus fort que celui apporté lors du premier confinement. Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance

🔵 Le Fonds de solidarité 

L’État et les Régions ont mis en place un fonds de solidarité pour aider les petites entreprises les plus touchées par la crise. Les intercommunalités et les grandes entreprises pourront contribuer au financement du fonds. Les compagnies d’assurance ont déjà annoncé une contribution de 400 millions d’euros.

 

 

🔵 Les prêts garantis par l’Etat 

Le Gouvernement met en œuvre un dispositif exceptionnel de garanties permettant de soutenir le financement bancaire des entreprises, à hauteur de 300 milliards d’euros.

 

🔵 Echéances fiscales des professionnels

Le Gouvernement a annoncé le report des principales échéances fiscales des professionnels afin de tenir compte de leurs difficultés liées à la crise sanitaire du coronavirus.

🔵 Aides artisans / commerçants 

Le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) met en place une aide financière exceptionnelle à destination de tous les commerçants et les artisans qui :

  • sont en activité au 15 mars 2020
  • ont été immatriculés avant le 1er janvier 2019.

L’aide correspond au montant des cotisations de retraite complémentaire versées par les artisans et les commerçants sur la base de leurs revenus de 2018 et pourra aller jusqu’à 1250 euros.

🔵 Activité Partielle 

Face à l’ampleur de la crise sanitaire liée au COVID19, le Gouvernement a décidé de transformer structurellement le dispositif d’activité partielle, pour doter la France du système le plus protecteur d’Europe.

L’activité partielle est un outil au service de la politique publique de prévention des licenciements économiques qui permet à l’employeur en difficulté de faire prendre en charge tout ou partie du coût de la rémunération de ses salariés.

Plus d’informations :

➡️ https://aides-entreprises.data.gouv.fr/activitepartielle