Lutter quotidiennement contre les agressions LGBTphobes

Vendredi 27 juin, j’ai échangé avec Haim Latreche, Mams , gérant du bar gay « Le Before 4-bar » rue de la Résistance à Saint-Étienne. Nous sommes revenus sur les récentes agressions LGBTphobes qui se sont déroulées à Saint-Etienne et sur l’utilisation de l’application FLAG et l’élargissement de la fonction Safety Check sur Facebook.

Un acte que je condamne avec force et fermeté. La haine, l’homophobie, la transphobie doivent être combattues à chaque instant dans notre société. Nous devons combattre ces haines anti-LGBT+.

Après plusieurs échanges avec des associations et des acteurs de la communauté LGBT+ dans la Loire, j’ai souhaité adresser un courrier à Madame Elisabeth MORENO, Ministre en charge de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversitéet de l’égalité des chances, sur l’application FLAG. Le signalement grâce à cette application devait alimenter ainsi une cartographie précise pour faciliter par la suite le développement de politiques publiques et d’actions ciblées en faveur de la lutte contre ces violences. Malheureusement à Saint-Etienne, une personne transgenre a été agressée physiquement et insultée depuis octobre 2019. Rien qu’en 2020, elle a été agressée six fois. A plusieurs reprises, elle a utilisé l’application FLAG, sans aucun retour et aucune aide.

Vous pouvez retrouver ce courrier ci-dessous ⤵️

« Les violences homophobes doivent être une préoccupation pour notre société tout entière. Elles sont indignes de la France. Des mesures concrètes seront annoncées mais ne sauraient remplacer l’humanité et la tolérance qui sont au cœur de notre culture. » Emmanuel Macron, Président de la République

J’ai également intervenu auprès de Béatrice OEUVRAD, Manager en charge des affaires publiques de Facebook France, pour l’élargissement de la fonction Safety Check sur Facebook.

Lorsqu’un incident, tel qu’un tremblement de terre, un ouragan, une fusillade de masse ou un effondrement de bâtiment, susceptible de représenter un danger pour les gens survient, une agence mondiale de signalement de crise alerte Facebook. Si un grand nombre de personnes dans la zone touchée publient des informations sur l’incident, le Safety Check se déclenche et ces personnes peuvent recevoir une notification de Facebook leur permettant de se marquer comme étant en sécurité.

Alors que les agressions LGBTphobes sont en augmentation depuis des années, ce signalement de violence sur un réseau social permettrait aux victimes d’être aidés et suivis plus rapidement. A Saint-Etienne, une personne transgenre a été agressée physiquement et insultée depuis octobre 2019. Rien qu’en 2020, elle a été agressée six fois. Je constate une montée grandissante des actes LGBTIphobes que je condamne fermement. Les réseaux sociaux doivent être engagés dans la lutte contre toutes les formes de discriminations et de violences, dont celles à caractère homophobe ou transphobe.

Vous pouvez retrouver ce courrier ci-dessous ⤵️