Microsoft et Accenture nous livrent leurs expertises sur les blockchains

Mardi 17 avril à l’Assemblée nationale, nous avons poursuivi nos auditions avec Laure de La Raudière et Julien Aubert dans le cadre de la mission d’information sur les blockchains. Au programme les expertises de Microsoft et d’Accenture.

Notre travail d’auditions au sein de la mission d’information sur les blockchains continue à l’Assemblée nationale.

Ainsi, mardi, après avoir écouté le point de vue de maître,  Jérôme Deroulez, avocat aux barreaux de Paris et de Bruxelles, et de Mme Mélanie Cras, juriste, nous avons échangé à l’occasion d’une table-ronde avec les représentants de Microsoft France et d’Accenture.

Nous avons accueilli pour Microsoft Marc Gardette, responsable technique du Secteur Public, et Quang Minh Lepescheux, responsable des affaires publiques et pour Accenture, Emmanuel Viale, directeur exécutif du Tech Lab d’Accenture à Sophia Antipolis et Mickaël Gaborit, adjoint au directeur.

Au travers de leurs expériences professionnelles et de leurs expertises, nous avons abordé les questions concrètes de mise en place des blocs de chaînes et leurs contraintes.

En effet, Microsoft fournit déjà des services permettant la démocratisation et l’utilisation des blocs de chaînes dans des scénarios métiers  avec un environnement d’expérimentation Blockchain pour créer des Blockchains très rapidement et élaborer des solutions complètes.

Quant à Accenture, il offre une vue à 360° du panorama des technologies basées sur la Blockchain et de leurs applications potentielles.

Les investissements dans la Blockchain doivent produire des effets pratiques, efficaces et pertinents.

Enfin, mercredi matin, nous avons présenté notre mission et ses travaux à nos collègues de la commission  des finances qui mènent de leurs côtés une mission d’information sur les crypto-monnaies. Occasion d’un bel échange sur les enjeux de cette technologie qui pourrait bouleverser bien des domaines:  économiques, juridiques, agricoles, logistiques…