Pose de la première pierre du nouveau campus universitaire Tréfilerie

Le campus Tréfilerie, née en 1969, à Saint-Etienne, est actuellement en pleine mutation. Les travaux de ce campus ont débuté en 2020 et se termineront au premier semestre 2024.

L’Etat fait partie des financeurs de ce projet et accompagne quotidiennement les 7 856 étudiants de cette université. En tant que parlementaire de la Loire, je reste très attentif à l’évolution de ce campus qui se compose de cinq facultés et instituts (Faculté de droit, Département d’Études Politiques et Territoriales, Faculté des sciences humaines et sociales, Faculté des Arts, Lettres et Langues, l’IAE de Saint-Étienne), de 11 laboratoires et de 5 écoles doctorales.

L’Université a retenu l’idée de mixer les projets architecturaux, paysagers et environnementaux avec la création de nouveaux services aux usagers ou encore l’amélioration des pratiques fonctionnelles en place.

1️⃣ Une profonde transformation du campus 

Les travaux du campus Tréfilerie :

🔵 7 bâtiments soit 20 000 m² réhabilités thermiquement et fonctionnellement

🔵 construction d’un bâtiment neuf de 3 175 m² pour la vie de campus et les enseignements

🔵 création d’un parc de campus de 15 000 m²

« C’est une belle aventure humaine ce type de projet ! C’est un projet très ambitieux, de modernisation et d’amélioration du cadre de vie des étudiants au sein de ce campus qui sera plus vert, confortable et fonctionnel. »

Catherine Séguin, Préfète de la Loire

Le projet de restructuration campus tréfilerie se caractérise par la création d’espaces verts :

 👉 7 000m² de pelouse

 👉 4 500m² de massifs plantés

 👉 80 arbres vont être plantés

Visuel : Gautier Conquet Architectures / In Situ / Cahen et Gregory

Le projet a été pensé de manière à répondre à la fois aux problématiques éco-responsables et au confort des usagers.

 » Le Campus Trefilerie évolue ! Un nouveau moyen de renforcer les liens entre les étudiants  de l’Université Jean Monnet et de développer les initiatives étudiantes.  Un campus vert et design, nous sommes bien à Saint-Etienne.  »

Louis Ryz, Vice-Président Etudiant Université Jean-Monnet

2️⃣ L’Etat, un partenaires de ce projet 

36,7 millions d’euros ( dont 20 millions de travaux) financés par  :

✅  le Contrat de plan Etat-Région Rhône-Alpes (CPER) 2015-2020 qui a été signé à Lyon, le 11 mai 2015 à 21,8 millions

 l’État : 6,58 millions d’euros dont 2,68 millions au titre du plan de « France relance »

Le plan de relance, programme mis en place par le gouvernement, permet aussi de soutenir financièrement les travaux de rénovation thermique des bâtiments J, G, M, E et F en faveur de l’isolation des façades et des toitures, la pose de fenêtres plus performantes et la reprise de l’ensemble des systèmes de ventilation.

« La rénovation énergétique des bâtiments des universités participe à la reprise économique dans les territoires et à la transition écologique au service de nos étudiants, de nos personnels et des entreprises locales. »

Jean-Michel Mis, Député de la Loire