Pour des cirques sans animaux

Lundi 19 novembre, j’ai participé à la manifestation organisée par l’association Paris Animaux Zoopolis contre les animaux en captivité dans les cirques.

L’association Paris Animaux Zoopolis lutte contre la maltraitance animale  et milite aussi pour l’instauration d’une loi interdisant la présence d’animaux sauvages dans les cirques.

Dans la continuité de cette manifestation, un «happening national» sera organisé le samedi 24 novembre 2018 dans toute la France, avec l’organisation d’une vingtaine d’autres rassemblements à Nantes (44), Rennes (35), Chartres (28) ou encore Valence (26)…

Selon un sondage IFOP de 2018 , 67% des Français sont pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques. De nombreuses communes en France ont déjà décidé de ne plus accueillir de cirques exploitant des animaux sur leurs territoires. Près de la moitié des États membres de l’Union Europe ont interdit les spectacles incluant des animaux sauvages.

Attaché à la défense du bien-être animal, je suis favorable à l’interdiction des animaux dans les cirques. J’ai d’ailleurs posé une question écrite au gouvernement à ce sujet.

Avec mes collègues députés, nous sommes en train de réfléchir à la meilleure manière de légiférer sur ce sujet.