Rendre hommage à nos Résistants

En présence de Pascal Mailhos, Préfet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, nous avons rendu hommage, ce jeudi 17 juin, au Stéphanois Léon Nautin, Résistant de la Seconde Guerre mondiale.
c
Vendredi 18 juin, j’étais présent à la cérémonie organisée à l’occasion de la journée nationale commémorative de l’appel historique du Général De Gaulle devant la statue de Jean-Moulin sur la place éponyme.

Jeudi 17 juin, j’ai souhaité me rendre au dévoilement de la plaque en hommage à Léon Nautin à la Préfecture de la Loire. Né le 23 décembre 1909, Léon Nautin entre en mai 1942 au service de la Résistance.
cv
En 1944, il est arrêté par la police française qui le remet immédiatement aux nazis. Il préféra se donner la mort en absorbant une pilule de poison, plutôt que de risquer de compromettre la sécurité de ses camarades de combat et la réussite de sa mission.
g
D’abord inhumé à Bordeaux, son corps a été transféré à Saint-Étienne et, depuis 1995, ses cendres reposent dans la crypte du Souvenir français.
Au cimetière du Crêt-de-Roc, nous sommes allés nous recueillir devant la sépulture de Léon Nautin.
h
Enfin, Pascal Mailhos, Préfet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a retracé l’histoire du Stéphanois Léon Nautin devant la crypte du Souvenir français.
b
Vendredi 18 juin, j’ai participé à la cérémonie organisée à l’occasion de la journée nationale commémorative de l’appel historique du Général De Gaulle devant la statue de Jean-Moulin sur la place éponyme. 81 ans après, les paroles du Général de Gaulle résonnent encore dans nos mémoires. L’appel du 18 juin est l’étincelle d’une épopée, celle de la France libre puis de la France combattante. Elle a permis d’arracher la France à la défaite et à l’humiliation, de la maintenir dans la guerre pour lui faire tenir son rang, d’organiser un gouvernement qui, la victoire venue, ramena la République sur l’ensemble du territoire.
j
Véritable acte fondateur, cet appel a marqué l’entrée en résistance du Général de Gaulle et manifesté, à travers lui, la volonté des Français de défendre leur liberté face à l’ennemi.
h
Lors de cette cérémonie, nous avons écouté l’appel du Général qui nous a été lu par Léa Piraud et Vivian Belli, tous les deux lauréats du Concours national de la Résistance. Son courage restera à jamais graver dans notre histoire.
k
« Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Demain, comme aujourd’hui, je parlerai à la radio de Londres. »
L’esprit de résistance et la foi dans l’espérance nous accompagnent toujours, ils ont permis de relever un pays martyrisé, brisé et divisé.