Renforcer la laïcité et les principes républicains

Vendredi 2 octobre, Emmanuel Macron, Président de la République a prononcé un discours fort sur la République. Une volonté de défendre la République et ses valeurs et de lui faire respecter ses promesses d’égalité et d’émancipation. Il s’agit de l’un des aboutissements d’un travail conduit depuis 3 ans sur le terrain.

Le 9 décembre prochain, 115 ans après la loi de 1905, Marlène Schiappa, Ministre déléguée à la citoyenneté, et Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur, présenteront en Conseil des ministres un projet de loi pour renforcer la laïcité et consolider les principes républicains. Ce texte construit en lien avec un certain nombre de partenaires, notamment les représentants du culte, sera transmis à l’Assemblée nationale en janvier. Le débat parlementaire se déroulera donc dans le courant du premier semestre 2021.

« Loin de la stigmatisation de communautés, Emmanuel Macron, Président de la République s’est montré ferme contre un séparatisme incompatible avec la liberté et a présenté des mesures pour garantir la nécessaire unité de notre Nation. »

Dès fin 2017, dans 15 quartiers, des plans de lutte contre la radicalisation impliquant l’ensemble des services de l’État ont été déployés. Sur le terrain, 212 débits de boisson, 15 lieux de culte, 4 écoles et 13 établissements associatifs et culturels ont été fermés ; des centaines de contrôles réalisés, des millions d’euros saisis.

« La République, c’est la Liberté, l’Égalité et la Fraternité. Le pacte républicain, nous l’avons bâti il y a plusieurs siècles. Nous devons le reconstruire avec force. Je ne céderai rien dans cette bataille. » Emmanuel Macron, Président de la République

Après plusieurs consultations sur le terrain, nous devons apporter une solution concrète pour chaque problème.

Un des objectifs du « projet de loi renforçant la laïcité et les principes républicains » est de lutter contre ceux qui dévoient la religion pour remettre en cause les valeurs de la République.

 

Ce projet de loi réaffirme les valeurs de la République notamment en luttant contre ceux qui instrumentalisent la religion pour mettre en cause les valeurs de la République, imposer leurs règles, susciter des divisions et qui menacent le vivre ensemble. Il doit permettre de donner de nouveaux outils et de nouveaux moyens d’action aux services de l’Etat afin de renforcer l’action menée pour lutter contre les séparatistes.

 Ce qui est contraire aux principes de laïcité et d’égalité sera interdit

« Le problème, ce n’est pas la laïcité. Je l’ai plusieurs fois rappelé, la laïcité en République française, c’est la liberté de croire ou de ne pas croire, la possibilité d’exercer son culte à partir du moment où l’ordre public est assuré. » Emmanuel Macron, Président de la République

🔷 Services publics et associations

Au sein de services publics exercés par des entreprises, comme les transports en commun, se multiplient des dérives comme le refus de serrer la main à une femme ou encore le port du voile quand on est une femme en contact avec le public.

➡️ L’obligation de neutralité des agents publics sera étendue aux salariés des entreprises délégataires.

➡️ Agir dans les associations qui doivent unir la Nation, pas la fracturer.

➡️ Les motifs de dissolution en Conseil des ministres seront étendus aux atteintes à la dignité de la personne et aux menaces physiques ou psychiques. 

➡️ Toute demande de subvention sera conditionnée à la signature d’un contrat de respect des valeurs de la République. Ceux qui ne le respectent pas devront rembourser.

« La République ne cédera jamais face à ceux qui tentent de susciter des divisions. Nous avons des règles, il nous faut les faire respecter fermement et justement, partout, sans concession. » Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur

🔷 Education Nationale

Agir à l’école, qui doit redevenir un creuset républicain. 50 000 enfants suivent l’instruction à domicile. Chaque jour des recteurs découvrent des enfants totalement hors système. Chaque semaine des préfets ferment des écoles illégales, souvent administrées par des extrémistes religieux.

➡️ Dès la rentrée 2021, l’instruction à l’école sera rendue obligatoire pour tous dès trois ans. L’instruction à domicile étant strictement limitée aux impératifs de santé.

L’instruction à l’école sera obligatoire pour tous dès trois ans avec les exceptions qu’établira la loi. L’école maternelle est un bienfait pour tous les enfants. Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale

➡️ Parce que l’école doit d’abord inculquer les valeurs de la République, non celle d’une religion, nous allons mettre fin aux ELCO, les Enseignements Langues et Cultures d’Origine.

🔷 Contre le séparatisme islamiste

« J’ai confiance dans les Français de confession musulmane et dans leur capacité à se mobiliser pour contribuer à cette bataille républicaine contre le séparatisme islamiste, dans leur volonté de s’organiser aussi, pour bâtir un islam des Lumières. Ce n’est bien sûr pas le travail de l’État que de structurer l’Islam, mais nous devons le permettre, l’accompagner, et c’est pourquoi j’ai beaucoup dialogué avec les représentants de l’Islam dans notre pays ». Emmanuel Macron, Président de la République 

➡️ La nécessité de libérer l’islam en France des influences étrangères. Il sera mis fin au système des imams détachés. 

➡️La volonté de protéger les responsables des mosquées des prises de contrôle hostiles par des extrémistes. Des dispositifs anti-putsch seront créés.

➡️ L’ambition de former et promouvoir en France une génération d’imams et d’intellectuels qui défendent un islam pleinement compatible avec les valeurs de la République. 

« La religion musulmane n’est pas l’idéologie islamiste, qui est mortifère, aux relents totalitaires, un dévoiement des textes, une menace pour la stabilité du monde musulman, et pour la planète tout entière. »  Chems-Eddine Hafiz, recteur de la mosquée de Paris

🔷 Politique de la ville 

Il faut aussi faire aimer la République en démontrant qu’elle peut permettre à chacun de construire sa vie.

➡️ Le dédoublement des classes pour 300 000 élèves, l’ouverture de 80 cités éducatives, la labellisation de 530 maisons France services ; dans le secteur culturel, l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques pour plus de 600 communes, la création d’une centaine de microfolies : nombre d’initiatives sont mises en œuvre partout depuis trois ans. ➡️  Dédoublement des classes est actuellement étendu aux élèves de grande section, 40 cités éducatives supplémentaires vont être créées, 300 maisons France services supplémentaires ouvriront dans les prochaines semaines. Notre horizon : assurer une présence républicaine au bas de chaque tour, au bas de chaque immeuble.

🔷 Assurer la dignité et l’égalité de tous

La dignité de la personne humaine est une valeur fondamentale de la société Française.

➡️ Interdire et pénaliser toute pratique visant à attester de la virginité d’une femme

➡️ Renforcer la réserve générale de polygamie pour la délivrance de tous les titres de séjour sans distinction de nature ou de catégorie

➡️ inscrit dans le droit le mécanisme de  » réserve héréditaire » pour rétablir dans leurs droits les femmes lésées dans un héritage par l’application d’une loi étrangère  

➡️ renforcer les moyens d’agir contre les mariages forcés en renforçant les obligations d’investigation en cas de doute sur le consentement libre

🔍 En résumé, les cinq grands axes de ce projet de loi :

👉 Renforcement de la neutralité du service public

👉Renforcement du contrôle sur les associations

👉Protection de l’enfance et des actions éducatives

👉Amélioration du fonctionnement des cultes

👉Protection de la dignité humaine