Réserve citoyenne : AD HONORES

Lundi 17 septembre, en préfecture de la Loire, j’ai été accueilli officiellement dans la réserve citoyenne de la gendarmerie de la Loire, par le lieutenant-colonel Romain PASCAL, commandant du groupement. C’est un honneur qui m’est fait et j’en pèse le caractère exceptionnel.

Créée en 2008, la réserve citoyenne vise à entretenir l’esprit de défense et à maintenir le lien entre la Nation et ses forces armées. Elle est constituée de volontaires, agréés par l’autorité militaire en raison de leurs compétences, de leur expérience ou de leur intérêt pour les questions relevant de la défense nationale. Le recrutement, les conditions d’agrément et l’exécution des activités sont régis strictement.

Les réservistes citoyens se voient conférer un grade attribué à titre honorifique. Ce grade, symbolisé par un insigne, ne confère en aucun cas les prérogatives de commandement qui y sont attachées habituellement.

Dans la Loire, la réserve citoyenne de la gendarmerie existe depuis 2009. Elle recense aujourd’hui une vingtaine de membres.

Ainsi, hier, en présence d’Evence RICHARD, préfet de la Loire, et de nombreux autres membres de la réserve citoyenne de la gendarmerie de la Loire, le commandant de groupement m’a accueilli officiellement au sein de la réserve citoyenne de la gendarmerie, avec le grade de colonel de la réserve citoyenne.

 

 

 

La réserve citoyenne, l’association des Amis de la Gendarmerie et le groupement de gendarmerie sont actuellement engagés dans l’élaboration d’un projet innovant dans la Loire et à destination des adolescents.