Responsable pour le groupe En Marche de la proposition de résolution pour une représentation plus juste des Français à l’Assemblée nationale

Responsable pour le groupe En Marche de la proposition de résolution pour une représentation plus juste des Français à l’Assemblée nationale, je suis intervenu ce jeudi 3 février au matin en séance publique.
d
L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité la proposition de résolution du groupe Mouvement Démocrate invitant le Gouvernement à ouvrir les discussions au sujet de l’élection des députés au suffrage universel direct, pondérée par une dose de proportionnalité.

Cette proposition de résolution, déposée par le groupe Modem le 6 janvier 2022, invitait le Gouvernement à « conduire une réflexion sur la réforme du mode de scrutin des élections législatives pour le rendre davantage représentatif des préférences partisanes de chaque électeur ».
Contenu de la proposition de résolution : 
d
✅ Considérant la volonté des citoyens de renouveler les formes de l’engagement civique pour leur pays d’une part, et la nécessité de toujours veiller au renforcement de la légitimité des institutions, parlementaires en particulier, d’autre part ;
d
✅ Considérant les multiples initiatives citoyennes visant à renforcer cette participation et la représentativité des assemblées élues ;
d
✅ Considérant qu’une telle évolution est susceptible de mieux préserver notre modèle démocratique et républicain à l’heure où les attaques à son endroit se font de plus en plus virulentes ;
d
✅ Convaincue que ce renforcement de nos institutions est une étape indispensable dans la reconquête citoyenne qui doit animer les responsables politiques.
d
✅ Convaincue qu’il s’agirait d’une mesure forte et symbolique à même de changer en profondeur le fonctionnement global de notre démocratie et, qu’à ce titre, elle constituerait un pas décisif dans la lutte contre la crise de la représentation que nous connaissons.
d
👉 Retrouvez mon intervention en tant que responsable du groupe LaREM de la proposition de résolution pour une représentation plus juste des Français à l’Assemblée nationale
d
« Les députés viennent de voter sur proposition du Modem une  résolution pour une représentation plus juste des Françaises et des Français à l’Assemblée nationale. » Heureuse de l’avoir soutenue au nom du gouvernement ! »
d
Marlène Schiappa, Ministre chargée de la Citoyenneté
Notre majorité a œuvré, depuis 2017, pour « réconcilier » gouvernants et gouvernés. Par-delà la problématique du mode de scrutin, c’est la « confiance » dans les institutions politiques que notre majorité s’est évertuée à rétablir depuis 2017.
Comme il s’y était engagé durant la campagne présidentielle, la première loi adoptée du quinquennat d’Emmanuel Macron est la loi pour restaurer la confiance dans la vie politique.
<
d
« En août 2017, nous avons adopté la loi pour la confiance dans la vie politique parce que nous avons constaté les défaillances et entendu les attentes de nos concitoyens. Nous agissons pour plus de transparence. »
d
Jean-Michel Mis, Député de la Loire