« Droit à l’erreur », un texte majeur voté en première lecture

Mardi 30 janvier après-midi, nous avons adopté par scrutin public le projet de loi pour un État au service d’une société de confiance. Ce texte introduit notamment le droit à l’erreur, qui va modifier considérablement les relations entre les Français et leur administration.
405 députés ont voté « pour », 41 députés ont voté « contre » et 102 se sont abstenus.

En savoir plus