Taux de chômage au plus bas depuis 2008, taux d’emploi au plus haut depuis 50 ans

Je me réjouis de voir que le taux de chômage est au plus bas depuis 2008. Le résultat des réformes qui ont été menées depuis le début du quinquennat ont porté leurs fruits.

Les chiffres du chômage et du taux d’emploi, publiés vendredi 18 février par l’Insee, signent la poursuite de la dynamique positive sur le marché du travail, initiée par nos réformes, soutenue grâce à l’efficacité de la protection pendant la crise et liée au succès de l’apprentissage chez les jeunes.

En savoir plus

Pour de nouvelles écoles de production dans les territoires

A l’occasion d’un déplacement dans une Ecole de production en Seine-et-Marne (77), Agnès Pannier-Runacher, a annoncé le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour doubler le nombre d’écoles de production d’ici 2023.

Véritable mesure en faveur de l’égalité des chances, ces écoles industrielles accueillent et forment aux métiers de l’industrie des jeunes déscolarisés.

L’apprentissage étant au cœur de mon engagement, j’ai eu l’occasion d’échanger à plusieurs reprises  avec les élèves et les professeurs de l’Association Forézienne d’Écoles de Production. Cette école de production fonctionne à la fois comme une école et une entreprise.  Encadrés par des maitres professionnels, issus du métier, les jeunes se voient confier la fabrication de commandes passées par de vrais clients. En savoir plus

Apprendre en produisant

Vendredi 2 avril , j’ai souhaité échanger avec les élèves et les professeurs de l’Association Forezienne d’Ecoles de Production. L’AFEP prépare en deux ans au CAP, avec trois filières possibles : métallerie, usinage, textiles techniques et médicaux.
dgeg
Les élèves apprennent le métier par la production de pièces commandées par des industriels. Ce principe de formation valorise le travail des élèves et les prépares directement à la vie professionnelle. Depuis 2017, l’apprentissage est au cœur de mon engagement.

En savoir plus

Accueillir les étudiants libanais à Saint-Etienne : un devoir de solidarité

Au regard des difficultés financières que traversent les étudiants libanais en France, j’ai souhaité alerter ministères et universités sur ces situations critiques.

En savoir plus