Adoption en première lecture de la proposition de loi demandant la réhabilitation de plus de 600 soldats « fusillés pour l’exemple »

Jeudi 13 janvier, j’ai voté pour la proposition de loi demandant la réhabilitation de plus de 600 soldats « fusillés pour l’exemple ». Entre 1914 et 1918, la justice militaire française prononça quelque 2 500 condamnations à mort. 639 soldats ont été fusillés pour l’exemple. Le travail de la recherche historique et des associations mémorielles a permis d’établir de façon irréfutable que ces hommes ont été victimes d’un déni de justice.

L’Assemblée nationale a adopté la proposition de loi en première lecture. 39 députés ont voté pour, 26 députés ont voté contre et 9 députés se sont abstenus. En savoir plus