La cybersécurité : une priorité pour faire face ensemble à la menace !

Emmanuel Macron, président de la République a présenté ce matin des mesures majeures pour renforcer la cybersécurité de tous : citoyens, administrations et entreprises. Des annonces fortes et indispensables car, comme je le rappelais, dans une tribune en octobre dernier dans la revue Trombinoscope, « la cybersécurité est un enjeu technologique et géostratégique capital pour la France ». En savoir plus

Conseil national du numérique : Jean Michel MIS reconduit dans ses fonctions

Le Conseil national du numérique a été installé ce jeudi 11 février au matin, par Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. Reconduit dans mes fonctions au sein d’un Conseil remanié, j’aurai l’immense honneur de continuer à travailler au sein de cette instance.

Je remercie Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques ainsi que le président de l’Assemblée nationale pour la confiance qu’ils me renouvellent.

Je remercie également Salwa Tako, qui a assuré la présidence pendant ces deux années de mandature du CNnum : son engagement et son esprit constructif et exigeant nous ont permis de travailler sur les thèmes et enjeux primordiaux pour la transformation numérique de notre société et sur les questions de souveraineté inhérentes à la transition numérique. Je tiens également à saluer le travail et l’écoute de Charles-Pierre Astolfi, secrétaire général du CNnum, qui a quitté ses fonctions.

En savoir plus

« Comment bâtir un environnement numérique de confiance pour les collectivités ? »

Jeudi 17 décembre, à l’invitation de la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts), et de Cybermalveillance.gouv.fr, je suis intervenu en conclusion de leur conférence organisée en visio-conférence sur le thème  « Comment bâtir un environnement numérique de confiance pour les collectivités ? ».

En savoir plus

La Blockchain, un outil au service de notre souveraineté économique

Bpifrance, Havas Blockchain et la Fondation Concorde ont décidé de faire converger leur expertise autour du thème de la  blockchain. Je suis très heureux d’avoir modestement pu apporter ma contribution à ce travail construit autour de témoignages d’une dizaine d’experts issus de divers secteurs : finance, santé, industrie, technologies et énergie. 

Sur cette même thématique, c’est avec plaisir que j’ai accepté le jeu d’une interview croisée avec Rémy Ozcan, Président de la Fédération française des professionnels de la blockchain (FFPB) pour le site internet « L’Actu Fin Tech ».

En savoir plus

Les données, un enjeu majeur pour notre souveraineté

A l’occasion de la réunion plénière annuelle de SUP DPO, l’organisme qui regroupe les délégués à la protection des données personnelles des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche, je suis intervenu, vendredi 11 décembre, en visioconférence lors de la table ronde intitulée « protection des données, un enjeu majeur de souveraineté » aux côtés de Jean-Pierre Finance, membre du Conseil Scientifique de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques et représentant permanent de la Conférence des Présidents d’Université et de Institut de Recherche Pour le Développement auprès de l’Union Européenne à Bruxelles et de Stéphanie Combe, chef de projet Health Data Hub. 

En savoir plus

« Réussir la transition numérique de la mobilité ferroviaire »

A l’invitation de François Davenne, directeur général de l’organisation ferroviaire mondiale -UIC- j’ai participé, en visioconférence, crise sanitaire oblige, à la 6e édition de la Conférence numérique de l’UIC ce vendredi 11 décembre 2020. Cet événement a été l’occasion de nombreux et riches échanges avec les représentants des membres de l’UIC et des acteurs de l’écosystème numérique sur les tendances, projets et développements numériques actuels de la mobilité ferroviaire.

En savoir plus

TechForGoodCall : 75 leaders de la tech s’engagent pour un progrès plus responsable et inclusif

À l’initiative de la France, plus de 75 leaders de la tech, grands groupes, licornes, startups, fondations et ONG, de France comme de tous les continents, reconnaissent leur impact social, sociétal et environnemental en signant l’Appel Tech For Good, lancé ce 1er décembre.  Explications. 

En savoir plus

Sécurité globale : un texte ambitieux pour mieux protéger les Français et ceux qui les protègent

Ce mardi 24 novembre, nous avons adopté, en première lecture, avec 388 voix « pour », 104 voix « contre » et 66 abstentions, la proposition de loi visant à renforcer la « sécurité globale » de notre pays, après plus de 37 heures de débat.

J’ai voté ce texte car il  concrétise des avancées majeures, attendues de longue date par les acteurs de notre sécurité, au service de tous les Français :

✔ permettre aux policiers et gendarmes d’être mieux respectés et protégés dans l’exercice de leurs fonctions et leur vie personnelle,

✔ offrir une meilleure articulation du travail entre les différents acteurs de la sécurité (policiers nationaux et municipaux, gendarmes, sécurité privée),

✔ permettre aux policiers municipaux  d’être pleinement acteurs de la sécurité publique,

✔ mieux encadrer l’utilisation des nouveaux outils technologiques par nos forces de sécurité intérieure.

En savoir plus

Livre blanc de la sécurité intérieure : 200 propositions pour dessiner le pacte de protection et de sécurité des Français au 21e siècle

Le Livre blanc de la sécurité intérieure a été publiée, ce lundi 16 novembre. Il est le fruit de 18 mois de travaux et de concertation auxquels j’ai participé dans le cadre du groupe de travail conduit par mes collègues Jean-Michel Fauvergue et Christophe Blanchet à l’Assemblée nationale. J’animais, en effet, le groupe de travail consacré à l’usage des nouvelles technologies.

Rassemblant 200 propositions, ce document d’orientation prend en compte les enjeux de la sécurité intérieure du 21e siècle, tout en s’inscrivant dans l’esprit et la continuité des réformes engagées depuis 2017. Il propose aussi de porter le budget des missions de sécurité à 1 % du produit intérieur brut (PIB) du pays en 2030, ce qui représente un triplement du montant actuel.

En savoir plus