Plan de relance dans la Loire : baisse des impôts de production pour 8 207 entreprises Ligériennes

En tant que parlementaire de la Loire, j’ai voté, le 17 décembre 2020, le projet de loi de finances pour 2021. Il concrétise la mise en œuvre du plan de relance, qui a pour objectif le retour de la croissance économique et l’atténuation des conséquences économiques et sociales de la crise.  La loi de finances pour 2021 est le budget de la relance.

Dans le cadre du plan de relance, les impôts de production vont baisser de 10 milliards d’euros durant l’année de 2021. Ce qui représente, sur les deux ans du plan de relance, 20 milliards d’euros d’efforts en faveur des entreprises. Dans la Loire, au total, 8 207 entreprises bénéficieront d’une baisse des impôts de production avec un gain total de 90 946 349 euros. En savoir plus

3,3 milliards d’euros supplémentaires pour la relance et la vie quotidienne dans les quartiers prioritaires

Vendredi 29 janvier, le Gouvernement a annoncé, 3,3 milliards d’euros supplémentaires dédiés à la politique de la ville. Un milliard pour accompagner la relance et 2,3 milliards pour améliorer la vie des habitants des 1 514 quartiers prioritaires.

A Saint-Etienne, nous comptons six quartiers prioritaires. Ils ont été désignés par l’Etat car ils apparaissaient comme les plus en difficultés, à la fois au niveau social et au niveau urbain ( Crêt-de-Roc – Soleil, Montreynaud, Quartiers Sud-Est, Terrenoire  Tarentaize – Beaubrun et la Cotonne-Montferré). En savoir plus

Couvre-feu à 18h : « il faut être utile, pas populaire »

Suite aux dernières annonces du Gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire, ce jeudi 14 janvier, j’étais l’invité, vendredi 15 au matin, du journal de France Bleu Saint-Etienne Loire.

A cette occasion, je suis revenu sur la nécessité des mesures annoncées, dont le couvre-feu à 18 heures, mais aussi sur la demande que j’ai formulée à Olivier Véran d’une campagne de vaccination massive à Saint-Etienne, dans le cadre de la seconde vague de tests massifs en février prochain.

En savoir plus

Ce qui change en ce début d’année 2021

Après une année 2020 marquée par les crises sanitaire et économique, l’année 2021 s’ouvre avec de nouvelles mesures qui, après avoir été adoptées à l’Assemblée, vont changer notre quotidien. De nombreuses mesures sont la traduction concrète des engagements de campagne, pris en 2017, par Emmanuel Macron.

En 2021, le travail parlementaire continue. Je serai investi dans ce travail de long court pour tous les Stéphanois : de nouvelles mesures déjà votées sont appelées à être mises en œuvre dans les mois à venir, et de nouvelles mesures seront votées pour continuer à améliorer notre quotidien. En savoir plus

Plan de relance : le gouvernement engagé en faveur des entreprises du territoire et des collectivités locales ligériennes

Le Gouvernement a présenté un plan de relance économique exceptionnel de 100 milliards d’euros qui privilégie les secteurs structurants et porteurs d’emplois, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en renforçant la cohésion sociale et territoriale.

J’ai participé, vendredi 11 décembre, à la présentation effectuée à l’Hôtel du département, par Catherine Seguin, Préfète de la Loire, et les services de l’État, en présence des représentants du monde économique ( CCI ,CPME, Chambre des métiers, UIMM, CAPEB Loire, Fédération du BTP 42 , Chambre d’agriculture ) et de nombreux élus de notre département.

Parce que le soutien à l’investissement local est au cœur de la politique économique menée par le Gouvernement, ce sont 9 milliards de dotations d’investissement pour les collectivités qui ont été mobilisés dès la loi de finances initiale pour 2020, auxquels vont s’ajouter désormais les 100 milliards du plan de relance. Ce plan massif va soutenir de manière renforcée l’investissement local. En savoir plus

La Blockchain, un outil au service de notre souveraineté économique

Bpifrance, Havas Blockchain et la Fondation Concorde ont décidé de faire converger leur expertise autour du thème de la  blockchain. Je suis très heureux d’avoir modestement pu apporter ma contribution à ce travail construit autour de témoignages d’une dizaine d’experts issus de divers secteurs : finance, santé, industrie, technologies et énergie. 

Sur cette même thématique, c’est avec plaisir que j’ai accepté le jeu d’une interview croisée avec Rémy Ozcan, Président de la Fédération française des professionnels de la blockchain (FFPB) pour le site internet « L’Actu Fin Tech ».

En savoir plus

« Réussir la transition numérique de la mobilité ferroviaire »

A l’invitation de François Davenne, directeur général de l’organisation ferroviaire mondiale -UIC- j’ai participé, en visioconférence, crise sanitaire oblige, à la 6e édition de la Conférence numérique de l’UIC ce vendredi 11 décembre 2020. Cet événement a été l’occasion de nombreux et riches échanges avec les représentants des membres de l’UIC et des acteurs de l’écosystème numérique sur les tendances, projets et développements numériques actuels de la mobilité ferroviaire.

En savoir plus

TechForGoodCall : 75 leaders de la tech s’engagent pour un progrès plus responsable et inclusif

À l’initiative de la France, plus de 75 leaders de la tech, grands groupes, licornes, startups, fondations et ONG, de France comme de tous les continents, reconnaissent leur impact social, sociétal et environnemental en signant l’Appel Tech For Good, lancé ce 1er décembre.  Explications. 

En savoir plus

« Créons des alliances pour retrouver notre autonomie stratégique sur les questions technologiques »

Dans le cadre de la publication #Paroles d’expert du Cybercercle, présidé par Bénédicte Pilliet, je reviens dans une tribune sur le lancement de la Fédération Française des Professionnels de la Blockchain, un outil indispensable au service de notre autonomie stratégique sur les questions technologiques.

En savoir plus

Plus d’un milliard d’euros du plan de relance bénéficiera à l’économie sociale et solidaire

Sur les 100 milliards du plan de relance, 1,3 milliard d’euros iront à l’économie sociale et solidaire. Six cents millions d’euros bénéficieront ainsi aux structures de l’économie sociale et solidaire qui favorisent l’insertion professionnelle des jeunes, 35 000 créations d’emplois sont ainsi prévues en 2021, auxquelles s’ajouteront 40 000 parcours emplois compétences (PEC) et des contrats aidés classiques fléchés vers des acteurs du secteur. Pour mailler le territoire, 30 millions sont également dédiés aux tiers lieux en milieu rural. Quant aux associations de lutte contre la pauvreté, elles bénéficieront de de 100 millions d’euros pour faire face aux besoins accrus par la pandémie. En savoir plus