Partenariat entre VERNEY-CARRON et Benoît FOURNEYRON : « mieux former pour mieux employer »

A l’invitation de l’entreprise VERNEY CARRON, lundi 3 décembre, j’étais présent, aux cotés d’Evence RICHARD, préfet de la Loire,  pour la signature de la convention de partenariat entre l’entreprise historique d’armes et le lycée Benoît FOURNEYRON, représenté par Mathieu GINOUX, Proviseur.

En savoir plus

De meilleurs droits pour un parcours professionnel sur-mesure

Mercredi 25 juillet, nous avons adopté en nouvelle lecture, le projet de loi Liberté de choisir son avenir professionnel. Ce projet de loi est le deuxième volet de rénovation de notre modèle social, après les ordonnances réformant le droit du travail et avant la réforme des retraites. En savoir plus

Après une année d’engagements tenus, un cap clair : être plus fort pour être plus juste !

En savoir plus

Economie, culture et sport au programme du week-end

De l’assemblée générale du BTP Loire, vendredi 22 juin à Saint-Just-Saint-Rambert au tournoi de football régional « Sainté World cup » au stade de l’Etivallière, samedi 23 juin, retour sur un week-end stéphanois où l’engagement de toutes et de tous était une nouvelle fois au rendez-vous.

En savoir plus

Préparer notre société au monde du travail de demain

Mardi 19 juin 2018, nous avons adopté le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel (349 voix pour, 171 voix contre).

Cette loi est le deuxième volet de rénovation de notre modèle social, après la transformation du droit du travail et avant celle des retraites.    L’ambition est « l’émancipation sociale par le travail et l’acquisition de compétences  car la compétence est la meilleure protection contre le chômage.» L’enjeu est immense : faire en sorte que chacun puisse choisir sa vie plutôt que de la subir. En savoir plus

Pour l’A45, comme pour l’ensemble des projets de notre territoire, seule l’union fera force

 Loin de l’ironie et des critiques acerbes des différents communiqués de presse qui se multiplient depuis lundi et l’annonce d’un prétendu abandon du projet de l’A45 au profit d’un plan B, je souhaite fermement rappeler que, à ce jour et jusqu’à preuve du contraire, il est de la seule compétence du gouvernement de déterminer les projets qui seront retenus dans le projet de loi de programmation des infrastructures, qui sera présenté à l’automne, à l’Assemblée Nationale.

En savoir plus

Assemblée générale de la MFR : la réforme de l’apprentissage au coeur des débats

J’ai participé, jeudi 12 avril, aux côtés de Samy KEFI JEROME, conseiller régional, à l’assemblée générale de la Maison familiale rurale de la Métare, à Saint-Etienne. A cette occasion, j’ai pu apporter quelques éléments d’information sur la réforme de l’apprentissage, qui sera présentée le 25 avril en conseil des ministres.

En savoir plus

A la rencontre des acteurs de l’emploi et de la formation professionnelle pour mieux appréhender la problématique de l’emploi

Dans le cadre du projet de loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel », présenté le 25 avril prochain en Conseil des ministres, j’ai souhaité rencontrer plusieurs acteurs de l’emploi et de la formation professionnelle. Après avoir participé à une journée d’immersion organisée par l’agence de Pôle emploi de Saint-Etienne Bellevue,  je me suis rendu sur le site du Fongecif Auvergne-Rhône-Alpes pour une matinée d’échanges et de rencontres, en compagnie de madame Fabienne TEIl, Responsable d’Antennes Saint-Etienne et Valence. En savoir plus

Lancement des 10 000  formations aux métiers du numérique

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’état auprès du Premier ministre, chargé du Numérique et Estelle Sauvat, haut-commissaire à la transformation des compétences, ont lancé le volet 10 000 formations aux métiers du numérique. Explications.

En savoir plus

La réforme de la formation professionnelle: ce qui va changer

Transformer la formation professionnelle, c’est essentiel, parce que « la compétence est la première protection contre le chômage, le levier pour que chacun puisse choisir librement sa vie professionnelle ». Le système actuel de formation professionnelle est injuste et peu équitable. Les ouvriers ont deux fois moins de chance d’être formés que les cadres. Les salariés des TPE ont deux fois moins de chance d’être formés que ceux d’entreprises de 250 salariés ou plus. Seuls 30% des salariés non-diplômés accèdent à une formation, alors qu’ils font partie des personnes à en avoir le plus besoin. En savoir plus