Blockchain : « Une révolution que la France ne doit pas rater »

Le quotidien Le Progrès  revient sur ma nomination comme co-rapporteur de la mission d’information à l’Assemblée nationale sur la blockchain. Au travers de cette mission, j’aurais à cœur, avec mes quinze collègues, de mieux comprendre les problématiques de l’avènement de la blockchain et de ces diverses applications : dans les transports, l’énergie, la santé, les finances, le juridique.

 

En savoir plus

L’importance du numérique et le rôle des professeurs documentalistes dans le système éducatif

La diffusion des usages du numérique dans l’enseignement constitue un puissant levier de modernisation, d’innovation pédagogique et de démocratisation du système scolaire. Le développement de la société de l’information, l’évolution des pratiques sociales en matière de communication et l’essor du numérique dans toutes les sphères de la vie des élèves renforcent la mission pédagogique du professeur documentaliste. En savoir plus

La French Tech stéphanoise au coeur de ma question au gouvernement

A l’occasion des questions d’actualité au gouvernement, ce mardi 20 février après-midi, j’ai interrogé Mounir MAHJOUBI, Secrétaire d’Etat en charge du Numérique, sur les nouvelles orientations retenues par le gouvernement dans le cadre du dispositif French Tech.   En savoir plus

Je suis co-rapporteur de la mission d’information sur la blockchain

Dans le cadre de mon travail parlementaire, j’ai été désigné co-rapporteur, avec Laure de La Raudière, de la mission d’information sur la « blockchain ». Mercredi 14 février, à l’occasion d’une conférence de presse à l’Assemblée nationale, nous avons présenté les enjeux de notre mission.

En savoir plus

Simplifier la réglementation en matière de données et garantir la vie privée

A une très large majorité, nous venons de voter le projet de loi relatif à la protection des données personnelles. Ce projet adapte le dispositif français, issu de la loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, au nouveau cadre juridique européen, instauré par le règlement et la directive du 27 avril 2016.

En savoir plus

Le projet de loi tendant à renforcer la sécurité intérieure voté

A l’occasion du débat en séance, mercredi 31 janvier, à l’Assemblée nationale, sur  le projet de loi portant diverses dispositions d’adaptation au droit de l’union européenne dans le domaine de la sécurité, je suis intervenu, en tant que porte parole du groupe LaRem, dans la discussion générale.

Je me suis aussi opposé au nom du groupe LaRem à la motion préalable de rejet déposée par Mme Marie-France Lorho.

En savoir plus