« Nos équipes de soignants ont besoin de tout notre soutien »

Alors que nos soignants doivent faire face à une seconde vague de l’épidémie de la Covid 19 particulièrement virulente, j’ai souhaité aux travers de divers échanges avec les directeurs des établissements hospitaliers de Saint-Etienne métropole saluer leur engagement et leur apporter tout mon soutien.

En savoir plus

Informations sur les mesures d’accompagnements ou les démarches à effectuer pour faire face à la crise économique liée au Covid-19

Pour ralentir plus efficacement l’épidémie de la Covid-19, le Gouvernement a mis en place un second confinement adapté, seul moyen de freiner fortement les effets de la seconde vague qui touche toute l’Europe.

Le Gouvernement est pleinement conscient des difficultés propres aux petites entreprises et aux entrepreneurs indépendants, frappés par la crise sanitaire du coronavirus. C’est pourquoi, des aides exceptionnelles et immédiates sont mises en place. En savoir plus

Intelligence artificielle : « être précurseur en matière de normalisation, compétitif au niveau international, mais aussi intransigeant sur notre modèle de valeurs »

J’ai participé ce lundi 2 novembre aux entretiens Jacques Cartier en visioconférence, crise sanitaire oblige, consacrés à la régulation de l’intelligence artificielle à l’invitation de Florian Martin Bariteau du centre de recherche en droit, technologie et société de l’Université d’Ottawa et de Mouna Mouncif-Moungache, du centre de recherches critiques sur le droit de l’Université de Saint-Etienne.

En savoir plus

Unité autour des valeurs de la République

En ce jour de la Toussaint, le dimanche 1er novembre, aux côtés du Maire de Saint-Etienne, du Président du département et des représentants des associations d’anciens combattants, en comité restreint, j’ai assisté au cérémonie en mémoire des « Morts pour la France » au cimetière du Crêt-de-Roc puis de Côte-Chaude.
Nous avons ensuite, respecté une minute de silence en hommage et en solidarité à l’égard des victimes des attentats et de leurs proches, place de l’Hôtel de Ville.
Lundi 2 novembre, à l’occasion de la rentrée scolaire, j’ai tenu à me rendre dans l’école Rosa Parks à Saint-Etienne lors de la minute de silence en hommage au professeur Samuel Paty.

En savoir plus

Fédération française des professionnels de la blockchain : construire ensemble une filière industrielle dense et pérenne

La Fédération française des Professionnels de la Blockchain (FFPB),  a tenu sa première réunion publique, le 28 octobre dernier, dans les locaux de l’AFNOR (Association française de normalisation) et en vidéoconférence.

Sous le Haut-Patronage du Secrétaire d’État au Numérique, Cédric O, cette première réunion a permis notamment aux acteurs français de la blockchain de se retrouver et de montrer leur volonté d’avancer ensemble, sous une même bannière, afin de ne pas se laisser distancer dans ce secteur en pleine explosion.

En savoir plus

Faire le choix de la vie et de la solidarité, car c’est le seul qui s’impose

Face à une circulation du virus que même les prévisions les plus pessimistes n’avaient pas anticipée, Emmanuel Macron, Président de la République a annoncé, mercredi 28 octobre, le reconfinement du pays. Une décision en responsabilité pour faire face à cette deuxième vague et préserver nos concitoyens. Puis, conformément à l’article 50-1 de la Constitution, Jean Castex, Premier Ministre, a présenté ce jeudi 29 octobre devant les élus de la Nation le détail des nouvelles mesures rendues  indispensables pour lutter contre la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus. En tant que parlementaire, j’ai approuvé la déclaration du Gouvernement qui a été votée à une large majorité par 399 voix contre 27.

Il est à garder noter, qu’à ce jour, le taux d’incidence pour 100.000 habitants est désormais de 1 145 à Saint-Etienne et de 1184 pour les plus de 65 ans.  Notre responsabilité est de protéger tous les Français! En savoir plus

Emplois francs+ : une aide revalorisée pour favoriser l’embauche des jeunes dans les quartiers politiques de la ville

Lancé depuis le 1er avril 2018 à la demande du président de la République, le dispositif d’emploi franc permet à un employeur de bénéficier d’une aide lorsqu’il embauche un habitant résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV).

Pour encourager l’emploi des jeunes issus des quartiers prioritaires, le dispositif est renforcé avec les «Emplois francs +» dans le plan de relance un jeune une solution. A Saint-Etienne, six quartiers ont été désignés quartiers prioritaires de la politique de la ville par l’Etat car ils apparaissaient comme les plus en difficultés, à la fois au niveau social et au niveau urbain (Crêt-de-Roc – Soleil, Montreynaud, Quartiers Sud-Est, Terrenoire  Tarentaize – Beaubrun et la Cotonne-Montferré). En savoir plus

Un soutien accru pour le cinéma et le spectacle vivant : 115 millions d’euros

En mobilisant 85 millions d’euros pour le spectacle vivant et 30 millions d’euros pour la filière cinéma, le Gouvernement continue à soutenir sans faille le secteur culturel. L’extension des mesures de couvre-feu entre 21h et 6h à 54 départements, rendue nécessaire par la dégradation de la crise sanitaire, a un impact très fort sur le spectacle vivant et le cinéma, dont l’essentiel de l’activité du se déroule en soirée.

Je tiens à saluer les mesures exceptionnelles annoncées par le Gouvernement en faveur du spectacle vivant et du cinéma. Continuons à aller au musée, au cinéma, et au théâtre.

En savoir plus

Plan de relance : je me réjouis de l’engagement du gouvernement  aux côtés de trois entreprises de la métropole de Saint-Etienne

Suite à l’annonce par Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée, chargée de l’Industrie, des 110 premiers projets lauréats des fonds de soutien à la modernisation et à la diversification des filières automobile et aéronautique, je me réjouis de constater que trois projets lauréats se trouvent dans la métropole de Saint-Etienne : Saint-Etienne Automotive components, Tivoly SA , Loire Etude – Pme.

En savoir plus

Le Gouvernement mobilisé depuis trois ans contre la radicalisation et le communautarisme

Vendredi 16 octobre, Monsieur Samuel Paty a été lâchement assassiné parce qu’il développait l’esprit critique de nos enfants. L’assassinat d’un professeur d’histoire est un attentat contre la liberté d’expression et les valeurs de la République. S’attaquer à un professeur, c’est attaquer tous les citoyens français et la liberté.

Le combat contre l’intolérance et le terrorisme doit rester au cœur de l’action de la République. La représentation nationale reste unie, debout et résolue pour combattre les ennemis revendiqués de la démocratie, de la raison et des Lumières. Depuis des années, particulièrement depuis 2015, nous menons un combat intense contre le terrorisme et la radicalisation.

En savoir plus