Maintenons le cap des réformes pour répondre aux urgences : économique, sociale, écologique et politique

Mercredi 12 juin après-midi, le Premier ministre, Edouard PHILIPPE, a présenté, dans le cadre de son discours de politique générale, la feuille de route pour la suite du quinquennat. La confiance a été accordée au gouvernement avec une majorité qui va au-delà des groupes LaREM et MODEM.

Aux côtés du gouvernement, nous allons mettre en ouvre cette feuille de route afin de répondre aux urgences écologique, sociale, économique et politique sur lesquelles les français nous attendent. 

En savoir plus

Aménagement du noeud ferroviaire lyonnais : donnez votre avis !

Des axes ferroviaires et routiers structurants à l’échelle nationale et européenne convergent vers la métropole lyonnaise. Dans ce contexte, des réflexions ont été engagées sur la manière de les aménager et de les développer. Sur la base des aménagements étudiés, la ministre des Transports a demandé à SNCF Réseau de saisir la CNDP sur les aménagements de long terme relatifs au noeud ferroviaire lyonnais.

En savoir plus

Cybersécurité et nouvelles mobilités au centre de mon intervention au salon inOut à Rennes

A l’occasion du salon InOut 2019, à Rennes, jeudi 28 mars, en tant que vice-président du groupe d’études Cybersécurité et souveraineté numérique à l’Assemblée nationale et membre de Cybertaskforce, je suis intervenu sur les enjeux de la cybersécurité dans le développement des nouvelles mobilités connectées. J’ai profité de ce déplacement à Rennes, pour aller à la rencontre des acteurs et utilisateurs du premier atelier numérique Google. Occasion de découvrir, grandeur nature, ce nouvel outil qui ouvrira ses portes en juin, à Saint-Etienne.

En savoir plus

« Il est temps de sortir la blockchain de son bac à sable ! »

Mercredi 12 décembre, j’ai présenté, les conclusions des travaux de la mission d’information sur les usages de la blockchain, à l’Assemblée nationale, devant les membres des commissions des lois, des affaires économiques et des finances.

En savoir plus

A 45 : il n’existe pas en l’état d’alternatives routières ou ferroviaires crédibles et financées

Jeudi 18 octobre, j’étais l’invité de Sylvain CARCELES, dans l’émission « 7 minutes chrono »,  sur TL7, suite à l’annonce par Elisabeth BORNE, ministre des transports,  de l’abandon du projet de l’A45.  A cette occasion, j’ai rappelé que je n’ai pas été élu pour être dans une position confortable, mais pour défendre un certain nombre de dossiers, dont celui de l’A45.

En savoir plus

Abandon de l’A 45 : dans l’état actuel des choses, je ne voterai pas le projet de loi d’orientation sur les mobilités

Suite à l’annonce de l’abandon du projet de l’A45, je ne voterai pas en l’état la loi d’orientation sur les mobilités car la solution alternative évoquée par ⁦Elisabeth BORNE, ministre des Transports⁩ pour l’A45, basée sur la réhabilitation de l’A47 et des infrastructures ferroviaires, ne comporte aucun élément, ni calendrier crédibles.

 

En savoir plus

A45 : le plan B proposé par Élisabeth BORNE, ministre chargée des transports, est inacceptable

Dans un communiqué de presse en date du 24 septembre, je reviens sur mon interpellation à Elisabeth BORNE, ministre chargée des transports du mois de juin dernier dont la réponse est inacceptable. Je reviens également sur ses propos sur l’antenne de France Inter ce samedi 22 septembre.

En savoir plus

Jean Michel MIS défend une mise en œuvre rapide du dispositif d’harmonisation de l’utilisation des caméras mobiles par les forces de sécurité publique

Communiqué de presse suite à l’adoption en commission des lois de la proposition de loi, relative à l’harmonisation de l’utilisation des caméras mobiles par les autorités de sécurité publique.

 

En savoir plus

Le maire de Saint-Etienne préfère régler ses affaires de famille plutôt que de se battre pour les Stéphanois !

Alors que l’avenir de notre territoire se joue aujourd’hui à Lyon, à l’occasion de la réunion organisée par le préfet de Région sur le projet de l’A45, il est fort regrettable de constater que les principaux représentants des financeurs de l’A45 : Conseil départemental, Région et Métropole, ont choisi de déserter.

En savoir plus