Le chômage au plus bas depuis douze ans

L’INSEE a annoncé, jeudi 13 février, une très forte baisse des chiffres du chômage. Il est à 8,1%, ce qui constitue la plus forte diminution depuis 12 ans.  Cela fait 400 000 chômeurs de moins depuis le début du quinquennat. Dans la Loire, le taux de chômage est à 8,5% pour l’année 2019. Les reformes que j’ai votées en tant que parlementaire produisent des résultats qui expliquent cette forte baisse du chômage. En savoir plus

Réunion de travail avec la Coordination rurale à l’Assemblée nationale sur l’application de la loi Egalim

A l’invitation de la Coordination rurale, et en présence notamment de mes collègues députés Christine Pirès-Beaune et Nathalie Sarles, j’ai participé, mardi 4 février, à une réunion de travail, à l’Assemblée nationale sur l’application de l’article 44 de la loi Egalim, adoptée par le Parlement fin 2018.

En savoir plus

Des dirigeants commerciaux de France aux industriels engagés dans l’économie circulaire, une journée aux côtés des acteurs économiques locaux

A quelques jours de l’adoption définitive, à l’Assemblée nationale, du projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, j’ai souhaité aller à la rencontre d’acteurs économiques locaux déjà fortement investis sur les questions du développement de l’économie circulaire. C’est ainsi que vendredi 17 janvier, j’ai visité le groupe Barbier, à Sainte-Sigolène.

En savoir plus

Comment pallier les absences inopinées des salariés dans le secteur de la prise en charge des personnes âgées dépendantes ?

Interpellé par les professionnels du secteur des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et du maintien à domicile, j’ai adressé une question écrite à Muriel Penicaud, ministre du travail sur la légalité de recourir à des contrats à durée déterminée successifs afin de pallier les absences, le plus souvent inopinées, de leurs salariés.

En savoir plus

« Université de Lyon 2020 » : « Ce projet est l’opportunité d’avoir une université de rang mondial »

Alors que le projet de regroupement des Universités Lyon 1, Lyon 3, Saint-Etienne et l’Ecole normale supérieure de Lyon devrait être voté le 16 décembre prochain et être effectif en janvier 2021, j’ai confirmé, à l’occasion d’une interview au quotidien Le Progrès de Saint-Etienne (parue le 23 novembre dernier), que ce projet était une bonne approche afin de construire une Université de rang mondial.

En savoir plus

Une politique migratoire adaptée au contexte mondial et à la nouvelle donne européenne

Mercredi 6 novembre 2019, Edouard PHILLIPE, Premier Ministre, a présenté les grands axes du “plan immigration”. Plus de 20 mesures qui couvrent la totalité des pans de la politique d’immigration, d’asile et d’intégration et forment un plan d’action avec une dimension interministérielle, qui est au coeur de la démarche gouvernementale. En savoir plus

Emploi et développement économique au bénéficie des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Le gouvernement a fait de la mobilisation en faveur des quartiers  prioritaires de la politique de la ville l’un des enjeux majeurs de son action. Jeudi 19 septembre, chaque membre du service public de l’emploi, des acteurs, partenaires et élus de la Loire se sont réunis pour rappeler et valoriser les dispositifs existants mais aussi de présenter quelques-unes des actions emblématiques conduites sur le département. En savoir plus

2017-2019 : 2 ans d’action au service des Stéphanoises et Stéphanois

Le 18 juin 2017, vous m’avez élu député de la deuxième circonscription de la Loire. A cette occasion, j’ai pris l’engagement de revenir vers vous pour rendre compte de mon action au service de notre territoire et de la Nation. C’est pourquoi, je souhaite aujourd’hui porter à votre connaissance, un bilan factuel et objectif de mes « 2 ans d’action » au service des Stéphanoises et des Stéphanois, des Françaises et des Français.

En savoir plus

Repenser la fiscalité afin de préserver nos commerces

Dans une tribune publiée jeudi 18 juillet dans le quotidien Les Echos, avec une vingtaine de mes collègues députés de la majorité,  nous dénonçons l’iniquité fiscale entre les commerces physiques et les « pure players » du numérique. En effet, l’annonce par le groupe Conforama la semaine dernière de la fermeture de 32 magasins et au licenciement potentiel de près de 2000 salariés, doit nous servir d’électrochoc pour repenser enfin la fiscalité du commerce.
Premier employeur de France avec 3,5 millions de salariés, le commerce doit cesser d’être le parent pauvre de nos politiques publiques locale et nationale.

En savoir plus