TechForGoodCall : 75 leaders de la tech s’engagent pour un progrès plus responsable et inclusif

À l’initiative de la France, plus de 75 leaders de la tech, grands groupes, licornes, startups, fondations et ONG, de France comme de tous les continents, reconnaissent leur impact social, sociétal et environnemental en signant l’Appel Tech For Good, lancé ce 1er décembre.  Explications. 

L’initiative Tech for Good a été lancée en 2018 par le Président Emmanuel Macron.  Elle est née de la conviction que la technologie a permis des progrès majeurs : des progrès démocratiques, scientifiques, éducatifs, culturels, sociaux, économiques ou en matière de coopération internationale.

Mais qu’elle peut aussi avoir des revers, en particulier quand des acteurs s’éloignent des valeurs originelles du Web.

Avec l’accélération de la transformation numérique provoquée par l’épidémie de Covid-19, les enjeux soulevés par les usages numériques et les inégalités ont pris de l’ampleur. Ces mêmes technologies s’affirment cependant comme un catalyseur majeur de la résilience de nos sociétés et de la reconstruction de nos économies. C’est dans ce contexte tout particulier que s’inscrit l’Appel Tech for Good lancé le 1er décembre 2020.

Prenons position pour un progrès technologique plus responsable et plus inclusif, Emmanuel Macron, Président de la République. 

C’est pour garantir que la Tech agisse pour le bien que le Président Emmanuel Macron a souhaité associer tous les acteurs, en multilatéral et en multipartite.

États, entreprises, monde universitaire, experts et société civile : tous ont un rôle à jouer.

Aujourd’hui, plus de 75 acteurs du numérique s’engagent :

  • Ils s’engagent pour que les principes fondateurs du Net soient préservés et renforcés, notamment les valeurs de liberté, d’ouverture, de transparence et de neutralité.
  • Ils s’engagent pour apporter des solutions aux grands défis des temps. Développement économique, lutte contre les inégalités et les discriminations, réduction des émissions de gaz à effet de serre et préservation de la biodiversité.
  • Ils s’engagent à défendre un internet libre, ouvert, sûr, interopérable et non fragmenté, bien commun de l’humanité.
  • Ils s’engagent, enfin, pour instaurer des règles de gouvernance et des outils collectifs pour les espaces numériques.

↪️ L’appel

↪️ Leaders de la tech, rejoignez le mouvement, signez l’appel.