Visite de Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur à Saint-Etienne

Aux côtés de Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur, nous avons salué, jeudi 23 décembre, les forces de sécurité Ligériennes. Ensemble, nous avons visité les commissariats de police de Firminy et de Saint-Étienne et ainsi remercié ces hommes et ces femmes engagés pour la sécurité de tous.
D

Ce quinquennat est celui de moyens historiques dédiés à la sécurité et à la justice, c’est la promesse tenue de remettre du bleu dans la rue et de défendre un État qui assure la première de nos libertés.

« La première mission de l’État, c’est bien de protéger nos concitoyens et d’assurer la sécurité du territoire. »
s
Emmanuel Macron, Président de la République 
Depuis 2017, en tant que parlementaire, j’ai voté plusieurs lois pour la protection des Français :
x
➡️ 10 000 postes de policiers et gendarmes supplémentaires
➡️ 2,7 milliards d’euros d’augmentation du budget du Ministère de l’Intérieur
S
➡️ 2 100 emplois créés pour améliorer le fonctionnement des tribunaux et réduire les délais
➡️ depuis 2017, chaque année, nous recrutons 2 000 policiers et gendarmes supplémentaires
x
➡️ renouvellement et modernisation de la flotte automobiles : 11 000 véhicules pour la police et la gendarmerie en 2022
x
➡️ contre les violences conjugales, de nouveaux moyens ont été déployés pour faciliter les interventions immédiates des services de police comme les téléphones grave danger et les bracelets anti-rapprochement.
x
x
➡️ contre les zones de non-droit, 62 quartiers de reconquête républicaine ont été définis et permettent une présence renforcée des forces de l’ordre.
A Saint-Etienne, trois quartiers de reconquête républicaine ont été identifiés : Montreynaud, Tarentaize-Beaubrun-La Cotonne et Montchovet.
Au cours de son déplacement au commissariat de Firminy, Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur a annoncé que l’effectif de la Brigade spécialisée de terrain (BST) de 13 fonctionnaires présente sur les Quartiers de reconquête républicaine (QRR) de La Ricamarie et d’une partie du Chambon-Feugerolles sera renforcée l’an prochain de quatre personnes.
x
x
x
➡️ rénovation de l’immobilier de 185,1 millions d’euros pour la Police Nationale et de 95 millions d’euros pour la Gendarmerie nationale
x
« La sécurité a toujours été une de mes priorités durant mon mandat. Après le groupement de gendarmerie de la Loire rue Claude Odde dont la rénovation est terminée depuis cette année, le commissariat de Police Nationale, cours Fauriel, à Saint-Etienne est actuellement en pleine rénovation et modernisation. Un investissement de 18,5 millions d’euros pris en charge à 100% par le Ministère de l’Intérieur. »
Jean-Michel Mis, Député de la Loire
Ces rénovations permettront tout à la fois d’accueillir dans de biens meilleures conditions les victimes et d’offrir aux forces de police et de gendarmerie de meilleures conditions de travail.
Dans le cadre du plan France Relance, 2,7 millions d’euros seront consacrés à la réalisation d’un nouveau bureau de police pour 2023 place Jacquard à Saint-Étienne.
Sur 26 exemplaires d’Alpine 110, il y en a 1 de prévue pour la Gendarmerie de la Loire.
Cette majorité aura dans ce mandat transformé en engagements concrets les promesses faites en 2017.
x
« Nous continuerons à l’occasion de la présentation de la loi d’orientation sur la sécurité intérieure que portera Gerald Darmanin lors du Conseil des Ministres en février 2022 et j’y prendrai toute ma place ! »
Jean-Michel Mis, Député de la Loire
Enfin, lors de son échange avec le Maire de Saint-Etienne, « le ministre a confirmé que l’engagement de 120 policiers supplémentaires annoncé en 2016 serait tenu ».
x
Le décompte est le suivant : 50 sont déjà en poste en 2021, 20 arriveront en 2022, et le solde d’ici 2024 en raison du temps nécessaire de leur formation en école de police.
Gaël Perdriau s’est ainsi réjouit « de l’écoute attentive du ministre, des échanges constructifs partagés, et de la confirmation de l’arrivée de nouveaux fonctionnaires de police. Je suis heureux que les efforts importants réalisés par la Mairie soient officiellement reconnus et que la parole de l’État soit, sur ce sujet, respectées ».
x
Cette coopération pour un continuum de sécurité, Police Nationale, Police Municipale, sécurité privée, est dans le prolongement de la loi Sécurité globale votée en 2020 et de la loi Sécurité intérieure, dont j’étais le rapporteur, votée en septembre dernier par le Parlement.
x
D
La sécurité est un combat social. C’est un combat pour l’égalité et les mêmes chances pour tous. Ce combat, notre majorité le mène de front depuis 2017. En matière de sécurité, efficacité doit être le maître-mot.