Visite de Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, dans la deuxième circonscription de la Loire

Le Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse Jean-Michel BLANQUER était à Saint-Étienne ce vendredi 4 octobre pour une visite de l’école primaire Tarentaize. À cette occasion, Monsieur le Ministre a rencontré des acteurs du système éducatif pour échanger sur le dédoublement des classes Rep et Rep+.

Venu rappeler l’importance du CP pour réussir sa scolarité, Jean-Michel BLANQUER a rencontré l’équipe enseignante de l’école primaire de Tarentaize classée « Réseau d’éducation prioritaire » et a assisté à plusieurs séquences pédagogiques.

« En cette rentrée, nous devons être collectivement fiers d’avoir réussi à offrir à 300 000 élèves de CP et de CE1 de l’éducation prioritaire un suivi exceptionnel dans des classes à 12. Grâce à l’engagement de tous les personnels, nous avons initié une politique d’égalité des chances d’une ampleur inédite qui est la pointe avancée d’une ambition pédagogique pour l’ensemble de l’école primaire. » Jean-Michel BLANQUER , Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse

Puis, la visite s’est poursuivi avec un temps d’échanges en présence de Gaël PERDRIAU, Maire de Saint-Etienne,  Jean-Pierre BATAILLIER, Directeur académique de la Loire, Estelle CHATRE, coordinatrice REP, Gilles PICHON, IEN Circonscription Saint-Etienne Est et Julie RAGOT, enseignante CP sur le dédoublement des classes Rep et Rep+.

En cette rentrée 2019, l’ensemble des CP et des CE1 en Rep et  Rep+ sont dédoublés. 300 000 élèves (20 % d’une classe d’âge) bénéficient de très bonnes conditions d’apprentissage. Les objectifs du dédoublement des classes de CP et CE1 étaient d’améliorer le climat scolaire dans les classes, les conditions de travail des professeurs, et personnaliser la pédagogie des enseignants. L’école primaire de Tarentaize Saint-Etienne se compose de trois classes de CP avec 12 élèves chacune.

Une mesure dont les premiers résultats sont positifs :

  • les élèves des classes dédoublées ont en fin de CP des résultats en français et mathématiques supérieurs aux élèves des classes ayant   des   caractéristiques   similaires
  • les professeurs décrivent  des  classes mieux  disposées  aux  apprentissages  scolaires
  • les professeurs  des  classes  dédoublées  recourent  plus  fréquemment  à  des  pratiques  individualisées

« Bravo à l’équipe pour le climat scolaire. Des élèves épanouis et au travail, en réussite. » Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse

Au cours de ce déplacement, Jean-Michel BLANQUER s’est aussi engagé à ce que l’accueil obligatoire des enfants à partir de 3 ans soit compensé par l’Etat.

 « L’article 72-2 alinéa 4 de la Constitution prévoit que toute extension de compétence ayant pour conséquence d’augmenter les dépenses des collectivités territoriales est accompagnée de ressources déterminées par la loi. C’est pourquoi l’article 4 du présent projet de loi instaure un accompagnement spécifique des communes dont les dépenses augmenteront sur l’année scolaire 2019-2020 en raison de la modification de l’âge de l’instruction obligatoire. Cette procédure est exposée dans l’étude d’impact de l’article 4 et sera définitivement précisée par un décret en Conseil d’Etat.  Je suivrai avec attention l’adoption de ce décret. »

Depuis le 5 septembre, la ville de Saint-Etienne fait partie des 80 cités éducatives labélisées. Le quartier Tarentaize- Beaubrun a été retenu car il s’inscrit dans un projet global : renouvellement urbain (ANRU), parc Explora, la Comète, le premier quartier connecté de Saint-Etienne.

Une Cité Educative est une démarche collective de tous les acteurs d’un territoire, autour des établissements scolaires : défi de la réussite éducative des jeunes, depuis leur plus jeune âge jusqu’au moment de leur insertion professionnelle.

Les grands objectifs de la Cité Educative :

1️⃣conforter le rôle de l’Ecole car l’ambition scolaire doit être une évidence pour ces territoires :

  • Rechercher une meilleure mixité sociale et scolaire (créer des filières et des formations innovantes)
  • Améliorer le bien-être de tous, élèves et personnels (utilisation des locaux scolaires sur les temps périscolaires)
  • Renforcer le suivi personnalisé des élèves en amont et sur la durée

2️⃣promouvoir la continuité éducative qui implique une forte attention sur les parcours individuels des jeunes :

  • Développer la prévention santé hygiène (dépistage précoce des troubles de santé ; petits-déjeuners gratuits en lien avec la stratégie pauvreté)
  • Favoriser la socialisation précoce des enfants (créer de nouvelles places de crèches)

3️⃣Ouvrir le champ des possibles

  • Faire découvrir les filières de formation et du monde du travail stage de 3e , partenariats avec l’enseignement supérieur et le monde économique
  • Développer la mobilité et les rencontres voyages de découverte, mobilités scolaires et éducatives
  • Participer à la société numérique de demain (fablabs, badges numériques ouverts)