Visite de Nathalie Elimas, Secrétaire d’Etat chargée de l’éducation prioritaire, à Saint-Etienne

Très heureux d’avoir accueilli, lundi 27 septembre, Nathalie Elimas, Secrétaire d’Etat chargée de l’éducation prioritaire, à Saint-Etienne, pour une visite de l’école Saint-Saëns et du collège Marc Seguin.
s
À cette occasion, Madame la Secrétaire d’Etat a rencontré des acteurs du système éducatif pour échanger sur le dédoublement des classes Rep et Rep+,  des petits-déjeuners équilibrés et gratuits dans les écoles des réseaux d’éducation prioritaire et du dispositif « devoir fait ».
s
Puis, Nathalie Elimas, Secrétaire d’Etat chargée de l’éducation prioritaire, a inauguré le train de la relance qui était en gare de Saint-Etienne du 27 au 28 septembre.

À l’école Saint-Saëns et au collège Marc Seguin, nous sommes allés avec Nathalie Elimas, Secrétaire d’Etat chargée de l’éducation prioritaire, à la rencontre de jeunes stéphanois pour évaluer la mise en place de dispositifs d’accompagnement scolaire. Pour cette année 2021-2022, 16000 petits stéphanois sont en cours dans les 89 écoles de Saint-Etienne.
s
« À l’école Saint-Saëns à Saint-Étienne, l’équipe témoigne des effets de la CoÉducation sur la dynamique scolaire. Favoriser le lien avec les familles et créer les conditions de la confiance, c’est essentiel à la réussite des enfants.  » Nathalie Elimas, Secrétaire d’Etat chargée de l’Education prioritaire
L’école est une chance, elle nous rassemble. Chaque jeune de notre pays doit pouvoir croire en ses rêves, et par le travail, s’accomplir et devenir ce qu’il veut.
« Le modèle français que je veux défendre exige que ce ne soient plus la naissance, la chance ou les réseaux qui commandent la situation sociale, mais les talents, l’effort, le mérite. » Emmanuel Macron, Président de la République
Depuis 2017, j’ai voté, en tant que parlementaire, des mesures pour l’égalité des chances :
s
✅ Instruction obligatoire dès 3 ans
s

✅+ 8 milliards d’euros pour le budget de l’éducation depuis le début du quinquennat

✅100% des classes de CP et CE1 sont dédoublées en REP et REP+ et la moitié des grandes sections l’est déjà. Hors éducation prioritaire, toutes les classes seront plafonnées à 24 élèves d’ici la rentrée 2022.

✅ Possibilité d’une aide aux devoirs après les cours a été systématisée

✅Création de 80 cités éducatives dont 1 à Saint-Etienne sur le quartier Beaubrun-Tarentaise

s
✅ Prime de 3 000 euros nets pour les enseignants en zone prioritaire renforcée
s
✅ Pour mieux cerner les besoins de nos enfants, leurs compétences sont désormais évaluées à travers toute la France en début de CP, CE1, 6e, 2nde et CAP.
s

La majorité présidentielle a mis en oeuvre tous les moyens qui étaient en sa possession pour lutter contre la réduction de l’échec scolaire, et donc les inégalités qui lui sont attachées.

Puis, Nathalie Elimas, Secrétaire d’Etat chargée de l’éducation prioritaire a visité le train de la Relance présent à Saint-Etienne durant deux jours.

Le train de la relance se compose :
s
➡️ Un train expo 
s
Il nous permet de découvrir l’ADN du plan France Relance, créé pour accompagner la sortie de crise du covid-19, et accélerer la reprise économique.
Dans la Loire, ce sont plus de 500 millions investis sur le territoire pour une relance économique durable et solidaire :
s
✅ 60 entreprises bénéficiaires du chèque Relance Export
✅ une baisse d’impôt de production pour 8 207 entreprises
✅ un soutien à la numérisation : 1218 accompagnements
✅ 111 écoles sur les 156 du département vont bénéficier de près de 800 000 € de crédits France Relance pour investir dans l’équipement numérique éducatif
✅7 000 foyers ont bénéficié de MaPrimeRénov
près d’une centaine d’entreprises ligériennes ont bénéficié d’une enveloppe de plus de 25 millions d’euros au titre de différents appels à projets.
s
s
« L’ambition qui nous porte est de rendre les opportunités et les interlocuteurs identifiables pour tous. Sur tous les territoires et pour tous les habitants. Le Plan de relance c’est de l’égalité des chances au quotidien. » Nathalie Elimas, Secrétaire d’Etat chargée de l’Education prioritaire
➡️ Un « village de l’emploi »
s
Organisé par Pôle emploi, ce village était également présent sur le parvis de la gare pour rencontrer différentes entreprises et institutions dont la Police Nationale, la STAS, la SNCF, la CAPEB, SGAMI …
s
➡️ Des rencontres 1 jeunes une solution 
s
Ces rencontres complètent de façon concrète l’information des étudiants sur le dispositif « un jeune une solution « . Beaucoup a été fait grâce au plan « 1 Jeune 1 Solution » pour accompagner nos étudiants. Mais, nous devons continuer à aider notre jeunesse à court et long terme. Conscients de ces enjeux, j’ai voté pour un plan « un jeune une solution » à l’Assemblée Nationale qui vise à proposer des parcours et des solutions adaptés à tous les besoins.
s
s
1 an après, les résultats sont déjà là dans la Loire :
s
✅ 5771 jeunes ont obtenu une aide exceptionnelle pour leur contrat d’apprentissage
✅ 5 813 ont bénéficié de la prime à l’embauche
s