Visite de Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat aux Personnes Handicapées à Saint-Étienne

Très heureux d’avoir accueilli,  vendredi 26 novembre, Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat aux Personnes Handicapées à la maison de l’emploi de Saint-Étienne. À l’IEM « Les Combes de la Grange », Madame la Ministre a remis les insignes de Chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur à madame Maryse Barlet, Présidente de l’AIMCP Loire.

Enfin, à l’école Gaspard Monge, Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat aux Personnes Handicapées a échangé avec les enseignements de cette école sur le dispositif DARP, un accompagnement spécialisé dans l’école mais aussi à la maison et dans les activités si besoin.

À la Maison de l’emploi, nous avons échangé avec Danièle Langloys, Presidente d’Autisme France sur le dispositif d’accompagnement au Logement Inclusif pour adultes présentants des troubles du spectre de l’Autisme. Six logements rue Jean Allemane seront disponibles prochainement pour des personnes présentant des troubles autistiques.
L’habitat inclusif est une solution de logement pour les personnes âgées et les personnes handicapées. Cette forme d’habitat constitue une alternative à la vie à domicile et à la vie en établissement.
« Engagée avec Danièle Langloys , présidente Autisme France pour le déploiement de ces solutions qui mêlent indépendance, autonomie et accompagnement adapté aux besoins de chacun. »
Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat aux Personnes Handicapées
Puis, madame la Ministre a remis les insignes de Chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur à madame Maryse Barlet, Présidente de l’AIMCP Loire. Une distinction méritée qui met en lumière son riche parcours et son dévouement sans faille à la prise en charge du handicap.
« Remise des insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur à Mme Maryse Barlet, Présidente de l’Association des Infirmes Moteurs Cérébraux et Polyhandicapés de la Loire Ce sont plus de 50 ans d’engagement auprès des personnes handicapées reconnus par la République Française »
Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat aux Personnes Handicapées 
Cette visite ministérielle s’est terminée au sein de l’école Gaspard Monge. Le dispositif DARP et le dédoublement des classes de CP, CE1, grande section en Rep+ fonctionnent grâce à une coopération renforcée entre l’Éducation nationale et le secteur médico-social, au service de l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Le « dispositif d’autorégulation », c’est l’aménagement d’une pièce dédiée avec une équipe spécialisée où les enfants participent à des ateliers de gestion des émotions, de respiration et de concentration.
« Une salle où les élèves peuvent se ressourcer au calme.Un accompagnement spécialisé dans l’école mais aussi à la maison et dans les activités si besoin.Des exercices simples de respiration et de concentration pour apprendre à gérer ses émotions. Résultat : une intégration réussie dans l’école de la République avec leurs camarades de leur âge pour des enfants avec des troubles du spectre autistique et/ou de troubles du déficit de l’attention. »
Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat aux Personnes Handicapées 

L’Inclusion depuis 2017

L’inclusion des personnes en situation de handicap est un enjeu de société. En faisant du handicap la priorité du quinquennat, le Gouvernement a un objectif clair : construire une société inclusive, réellement solidaire et fraternelle.

✅ La reconnaissance de la pleine citoyenneté, grâce au rétablissement du droit de vote aux 350 000 majeurs sous tutelle ou la possibilité de décider seuls, pour les personnes protégées, de se marier, se pacser ou divorcer.

✅ Grâce à la diversification des apprentissages (ULIS, unité autisme…), plus de 400 000 élèves sont désormais à l’école, soit une hausse de près de 20% depuis 2017.

✅ Depuis 2019, le nombre d’apprentis en situation de handicap dans le secteur privé a augmenté de 70%. C’est l’assurance d’une formation qualifiante et d’un chemin vers l’emploi.

✅ L’Allocation Adulte Handicapé ( AAH) a été augmentée de 100 euros par mois. C’est l’équivalent d’un treizième mois pour 1,16 millions de personnes.

✅ La création des droits à vie, en ce qui concerne les aides (AAH), les dispositifs de facilitation (carte mobilité inclusion), ou la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, pour en finir avec le renouvellement de procédure chaque année.

✅ Une garantie de délai a été contractualisée entre l’État et les départements, pour traiter en 3 mois maximum les demandes d’AAH et en 4 mois maximum les autres demandes dans les Maisons départementales des personnes handicapées.

‍✅ 125 000 accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) sont désormais agents de l’Éducation Nationale (+35% en 5 ans). Grâce à eux, c’est 220 000 élèves qui sont désormais accompagnés (soit 46% de plus qu’en 2017).

‍✅ Le déploiement du plan « France Relance » pour l’inclusion se poursuit en France, en Auvergne-Rhône-Alpes et dans la Loire :  

  • 5 989 emplois créés en Aura  
  • 21,67 millions d’euros de soutien en Aura
  • 33 projets soutenus dans la Loire

Au cours de mon mandat, j’ai participé deux fois à l’opération DuoDay qui permet aux personnes en situation de handicap de se familiariser avec le monde du travail et de préciser un projet professionnel.

Avec Quentin GRANJON, jeune autiste de 22 ans, nous avons partagé notre journée de travail, dans le cadre du DuoDay 2018

👉 https://www.jeanmichelmis.fr/duoday-faire-tomber-les-prejuges-car-cest-tous-ensemble-que-nous-formons-la-societe/

J’ai eu le plaisir de partager ma journée du samedi 18 décembre avec Jérôme ABRAS, mon binôme pour l’édition DuoDay 2019 à Saint-Etienne

👉 https://www.jeanmichelmis.fr/edition-duoday-2019-ensemble-et-tous-unis-pour-combattre-les-prejuges-et-cliches-sur-le-handicap/#more-7440

« Aux personnes en situation de handicap : beaucoup je le sais reste à faire. Mais je vous fais une promesse : jamais nous ne nous habituerons au décalage entre vos droits et votre réalité. Toujours nous agirons concrètement pour vous permettre de vivre votre vie. Tout simplement. »
Emmanuel Macron, Président de la République