Visite de terrain dans ma circonscription : le quartier Cotonne-Montferré

Vendredi 2 octobre, j’ai effectué une visite de terrain dans ma circonscription au sein d’un quartier politique de la ville : Cotonne-Montferré.
Avec plusieurs habitants de ce quartier, nous avons échangé sur la sécurité, la circulation, le budget ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) de 48 millions d’euros et le dispositif « quartiers solidaires».

A Saint-Etienne, six quartiers ont été désignés par l’Etat car ils apparaissaient comme les plus en difficultés, à la fois au niveau social et au niveau urbain ( Crêt-de-Roc – Soleil, Montreynaud, Quartiers Sud-Est, Terrenoire  Tarentaize – Beaubrun et la Cotonne-Montferré). Deux quartiers ont été définis comme projet d’intérêt national NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain) à Saint-Étienne Tarentaize- Beaubrun, Montreynaud. Les autres quartiers sont définis comme projet d’intérêt régional.
D’une surface de 18 hectares, le quartier Cotonne-Montferré est en pleine évolution avec les travaux du centre social Le Colibri, l’aménagement des espaces publics, la valorisation de patrimoine paysager de la colline de la Cotonne-Montferré, la démolition ou la rénovation de certains logements ( 6 millions d’euros investis dans la rénovation de 192 logements) ,  la fusion de l’école Montferré et Cotonne et le renforcement de la police de proximité.
Renforcer la sécurité dans 60 quartiers de reconquête républicaine est une priorité du gouvernement. Plus de 864 de forces de l’ordre ont été affectées dans les 47 quartier de reconquête républicaine (QRR) de France.

« Après les 15 millions d’euros débloqués pour le commissariat central de Saint-Etienne, ce renforcement des forces de police au sein de la ville de Saint-Etienne est un signal fort donné aux habitants de Saint-Etienne, demandeurs d’une présence rassurante et efficace pour lutter contre la délinquance, mais aussi aux forces de l’ordre, enfin entendues.

25 fonctionnaires de police sont venus renforcer les effectifs à Saint-Etienne, dans des quartiers de reconquête républicaine (Monchovet, Tarentaise-Beaubrun-La Cotonne). »

Il reste plusieurs points importants à régler notamment sur la tranquillité des riverains,  l’optimisation du dispositif de caméra de surveillance et les différents types de ralentisseurs rue Docteur Poty.

J’ai ensuite eu le plaisir de visiter le centre social Le Colibri avec sa vice-présidente Madame Langonné. J’ai tenu à remercier ce centre social pour ses différentes actions durant le confinement. Comme les services publics, les associations de proximité jouent un rôle essentiel pour faire vivre le lien social, en particulier dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Cela est particulièrement vrai depuis le mois de mars.

« Cette structure est en pleine rénovation. Je serai attentif au déroulement de ces futurs travaux. »
J ’ai pu apprécier les nouveaux aménagements du secteur Cotonne-Montferré (pharmacie de la Cotonne, supermarché Carré Frais, la Boulangerie de la Cotonne) destinés aux 6 762 personnes du quartier.
Enfin, je suis allé saluer Monsieur Fatih Acikgoz, Directeur du supermarché Carré Frais qui contribue à la dynamique du quartier. Un commerce de proximité pour les habitants avec de multiples services comme par exemple le dépôt de bouteilles de gaz, un photomaton et un photocopieur.