Visite d’Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition écologique et solidaire à Saint-Etienne

Jeudi 4 juin, j’ai été heureux d’accueillir à Saint-Étienne Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition écologique et solidaire et Jacques Chanut, Président de la Fédération Française du Bâtiment sur le chantier de rénovation du siège social du Crédit Agricole Loire Haute-Loire. Comme l’a rappelé madame la secrétaire d’Etat, il faut l’opportunité de saisir la reprise de l’activité suite au Covid 19 pour axer les travaux de rénovation sur la lutte contre le réchauffement climatique.

Alors que le déconfinement se poursuit et que l’activité économique reprend sur l’ensemble du territoire, Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État auprès de la ministre la Transition écologique et solidaire, est venue à Saint-Étienne afin d’inciter les entreprises à reprendre ou poursuivre leurs travaux de rénovation énergétique.

« Il est très important que les travaux de transition énergétique reprennent. 3/4 des chantiers du BTP ont repris, notre objectif c’est d’être à 100% au plus vite » Emmanuelle Wargon

Le chantier de rénovation du siège social du Crédit Agricole Loire Haute-Loire a été à l’arrêt du fait de la crise sanitaire sans précèdent que nous traversons.

A l’occasion de la reprise de ce chantier, des mesures nécessaires à la sécurité des professionnels intervenant sur ce dernier ont été mises en place.

 » Ce type de reconstruction est un chantier pionnier. Il y a peu d’exemples en France d’expérience de chantier de ce type. Il faudrait avoir plus souvent le réflexe de penser réhabilitation au lieu de construction.  » Emmanuelle Wargon

Madame la Secrétaire d’Etat a pu présenter le prêt éco-PTZ. Initialement disponible jusqu’au 31 décembre 2018, l’éco-prêt à taux zéro est finalement reconduit jusqu’en 2021. Ce dispositif permet notamment le financement des travaux de rénovation énergétique des propriétaires bailleurs, occupants d’un logement ancien ou copropriétaires.

Attribué sans conditions de ressources, il concerne :

  • des travaux spécifiques de réhabilitation du logement,
  • des travaux d’amélioration de performance énergétique.

Le montant du PTZ accordé dépend de la zone où se situe le futur logement. Il est possible de le compléter avec un ou plusieurs autres prêts. Il y a 10 ans,  50 000 foyers avaient bénéficié de prêt. Ce nombre est tombé à 20 000 avant de remonter à 30 000 avant le confinement. Il est nécessaire d’avoir une simplification de la partie contrôle de l’Eco PTZ.

Nous avons pu échanger également avec les acteurs du secteur bancaire sur les différents dispositifs d’accompagnement des ménages et des entreprises mis en place pour financer leurs travaux de rénovation énergétique.

A l’occasion de cette visite, Emmanuelle Wargon a annoncé des mesures spécifiques d’accompagnement de la transition écologique :

➡️ un milliard d’euros pour l’investissement local et la transition énergique a été débloqué.

L’activité écologique/ économique reprend sur tout le territoire.